Mes oreilles se dressent toujours lorsque j’entends de la musique qui me rappelle ma Mano Negra chérie ou les excellents Grim Skunk. Ce mélange de musique punk, ska, latino, plutôt festive, assez revendicatrice… Ça résonne chez moi! Un groupe que je ne connaissais absolument pas, Blackvoid, vient de lancer un EP qui touche un peu à ces cordes, avec un angle un peu plus hard rock.

Sur les premiers morceaux de « Ahí Viene La Migra », leur 2e opus (ils ont aussi lancé un EP, un démo et un single, depuis 2013), on sent cet habile mélange entre les couleurs culturelles sud-américaines et la musique rock punchée. Ces quatre gars originaires de Montreaxico (un mélange de Montréal et Mexico!) savent comment mener une barque de rock. Ça sent aussi beaucoup le Deep Purple sur Young Bear, avec une touche de ska au refrain. On sent immédiatement que ce groupe doit amener une énergie contagieuse sur scène. Pas mal intéressant!

 

Sur Little Respect, leur chanteur Nagano sonne un peu comme Axel Rose par moments (!) alors que la finale est emprunte un chemin un peu plus Rage Against the Machine. De solides riffs, du poids sur les basses, Blackvoid est une locomotive musicale qui avance sans hésiter. Le groupe, fondé en 2007 est composé du bassiste Rémi Dufresne, du batteur Félix Boudreau, du guitariste Bertrand Menon et du chanteur Nagano. Ils décrivent leur musique comme étant du funk-grunge-blues-rock. Bon, ça couvre pas mal de terrain!

blackvoid live casa del popolo 2015 bis

Live à la Casa del Popolo, 2015

Leur album « Ahì Viene la Migra » est disponible gratuitement sur leur page Bandcamp. On suggère un don, pour les encourager à persévérer dans leur art.

blackvoid album 2015

BLACKVOID
Ahí Viene la migra
(indépendant, 2015)

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.