En ces moments d’agitation sociale, on peut se défouler (voir article sur Grim Skunk), comme on peut relaxer (voir ci-dessous). Dans les deux cas, on se libère l’esprit le temps d’apprécier de la musique de qualité. Chaque style musical a son moment privilégié et en ce dimanche matin, je vous fait la suggestion de tendre l’oreille aux magnifiques voix du choeur entièrement féminin de l’Ensemble Vocal féminin Modulation.

Modulation vient tout juste de lancer un nouvel album, intitulé “Quatres messes brèves” qui met en valeur les compositeurs Gabriel Fauré (Messe basse), Léo Delibes, Guy Ropartz et Fernand de La Tombelle (Messe brève).

Depuis 1991, Lucie Roy dirige ces 12 femmes aux très belles voix angéliques, dont Anne-Marine Suire, soprano, alors que Jacques Boucher est à l’orgue. Voici un extrait d’une des messe, enregistré en répétition au Conseil des arts de Montréal, Québec, le 8 mars 2011, avec cette fois Huberte Lanteigne au piano.

L’album a été enregistré en novembre 2011, sur le grand orgue Casavant de la cathédrale de Saint-Hyacinthe.

Le 10 juin 2012, l’ensemble était en concert dans le cadre de l’événement Nuit blanche sur tableau noir, au Sanctuaire Saint-Sacrement, 500 avenue du Mont-Royal Est.

ENSEMBLE VOCAL FÉMININ MODULATION
Quatre messes brèves
(Espace 21, 2012)

-Genre: chorale

Lien vers la page Facebook de la chorale

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.