La Ville de Saint-Jérôme donne le coup d’envoi de la première édition du nouveau festival folk d’importance, une présentation de Desjardins, en collaboration avec En scène.

Tous les vendredis et samedis du mois d’août dès 20h sur la scène de l’Amphithéâtre Rolland.

« Folk » pour « folklore », mais aussi pour « les gens », « les gens du peuple », pour « populaire ». Vaste comme les contrées qu’il a conquises, le terme désigne toutes ces musiques nées des grands remous culturels qui ont produit la culture nord-américaine, aux accents anglais, écossais, irlandais, africains, européens. Le folk est vieux comme l’Amérique. Et s’il n’est plus celui de l’aube du 20e siècle, ni celui des années 1960 et de leurs géants qui lui ont donné ses longs paragraphes dans les encyclopédies, c’est qu’à chaque décennie depuis, la jeunesse s’en est emparé, le préférant vaste, vivant et vibrant, « populaire ».

« Plus proche des gens, plus proche des artistes; il y a un genre musical qui a toujours eu cette orientation : c’est le folk », énonce le Maire de la Ville de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. « C’est ce qui nous a inspiré ce nouvel événement que nous souhaitons d’une ampleur régionale, voire nationale. »

Initiative de la Ville de St-Jérôme et du diffuseur majeur En scène, le festival Saint-Jérôme Folk est né de cette idée de « grand rassemblement », de « collectivité » qu’évoque le « folk ». Une langue musicale en constante évolution, dont le vocabulaire ne cesse de s’élargir au Québec et dans laquelle s’exprime une scène impétueuse, d’un éclectisme propre à enthousiasmer les foules les plus hétéroclites.

C’est en s’y consacrant pleinement, tout en la faisant valoir dans la pluralité de ses expressions, que Saint-Jérôme Folk — musiques métissées / actuelles — entend se distinguer des autres grands événements québécois du genre, et ce dès cette première édition.

L’événement, qui compte sur l’appui de nombreux partenaires de la région, espère ainsi donner l’envie à un large public, jérômien, mais aussi venu d’ailleurs au Québec, d’y prendre part et de découvrir, voire de redécouvrir, le charme et les attraits de la ville, capitale des Laurentides.

« C’est avec une grande fierté que les caisses Desjardins de Saint-Antoine-des-Laurentides et de Saint-Jérôme s’associent à ce grand événement folk » a souligné Patrice Mainville, porte-parole de Desjardins, présentateur officiel de Saint-Jérôme Folk. « Pour Desjardins, ces événements culturels d’envergure permettent de prendre part au développement économique de notre région et de de faire rayonner notre belle ville. »

Tenue tous les vendredis et samedis du 7 au 29 août à l’Amphithéâtre Rolland, magnifique scène extérieure située en bordure de la rivière du Nord, au cœur du centre-ville, la toute première édition du festival mise sur une programmation ambitieuse et riche; huit programmes doubles faisant se côtoyer grands noms de la scène et artistes à l’avant-garde, folk dit roots et musiques sœurs plus contemporaines, de Richard Desjardins à Coco Méliès. 16 auteurs-compositeurs-interprètes et groupes dont la créativité et le talent, extraordinaires, témoignent de l’immense valeur du folk d’ici.

Tous les détails de la programmation sont disponibles ici.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.