La vingt-huitième édition des Francofolies de Montréal s’annonce monumentale. Au moment d’écrire ces lignes, je n’arrive toujours pas à me fixer à 100% sur la liste finale des concerts auxquels j’assisterai. La sélection est si généreuse que ça rend les choix angoissants au possible; choisir, c’est toujours mourir un peu! Voici, tout de même, mon énumération toute personnelle des spectacles des cinq premiers jours (1ère partie) qui sont, à mon humble avis, immanquables, tant en salle que parmi ceux gratuits.

 

Jeudi 9 juin 2016

BROWN / DEAD OBIES / LOUD LARY AJUST / ALACLAIR ENSEMBLE

Pas de concert en salle ce soir-là mais impossible de passer à côté du “happening” de l’année; le spectacle d’ouverture du festival avec presque toutes les grosses pointures québécoises les plus en vue de la scène hip-hop. Autant de “grooves” et de “beats” le même soir, sur scène, c’est quasi-indécent.

 

Vendredi 10 juin 2016

GAINSBOURG SYMPHONIQUE

La première mondiale de ce concert hommage au thème grandiose et audacieux. Afin de souligner la disparition, il y a vingt-cinq ans déjà, de ce légendaire compositeur et interprète; La maison symphonique nous convie à tout un événement. Arthur H. et l’orchestre symphonique de Montréal nous présenteront l’album L’histoire de Melody Nelson, dans son intégralité, puis, la non moins mythique Jane Birkin et l’OSM toujours, offriront les plus grandes chansons de Gainsbourg. Cette production visitera, par la suite, plusieurs autres grandes villes du globe, mais nous avons le plaisir et la chance d’y assister en tout premier!

 

FEU! CHATTERTON

Dans un autre registre, carrément, mon groupe français de prédilection depuis la parution de leur premier opus l’an dernier ICI LE JOUR (à tout enseveli). Du rock audacieux à la fois intello, mélodique et abrasif augmenté de textes mais de textes d’une qualité poétique saisissante. Je n’ai pas eu la chance de les voir lors de leur passage l’an dernier mais n’y manquerai pas cette fois!

 

Samedi 11 juin 2016

OXMO PUCCINO

Je ne suis pas un expert dans le genre mais je sais ce que j’affectionne et respecte; Les “grooves” et le “slam” cossu et poétique d’OXMO PUCCINO, rappeur et chansonnier de grand talent en font partie! Avec 20 ans de carrière en France, on le surnomme Black Jacques Brel et à constater son talent inébranlable à manier le verbe c’est très mérité! Il sera en ville afin de nous présenter, au Métropolis, son excellent dernier album La Voie lactée. À ne pas manquer!

 

JEAN LELOUP SOLO

Un des grands artistes du Québec revient nous présenter son spectacle “Fantôme de Paradis City”. La place des arts revêtira pour l’occasion des décors luxuriants (crâne géant, check!) mettant de l’avant tout le génie créatif de notre Roi Pompon national, seul sur scène. Sa réputation n’est plus à refaire et si l’on se fie au succès de sa dernière tournée et notamment de sa résidence au Métropolis pour plusieurs soirs l’an passé; les admirateurs sont conviés à une soirée haute en couleur.

 

Dimanche 12 juin 2016

CANAILLES ET INVITÉS BERNARD ADAMUS, STEPHEN FAULKNER ET MONONC’ SERGE

Si l’ouverture du festival met en vedette les “loops” et la musique urbaine, nous aurons plutôt droit le dimanche à un concert mal léché de folk pas “propre” et pas “reposant” non plus. Ça risque d’être assez éclectique et irrévérencieux, juste comme “on l’aime” ce soir-là! Tous en même temps c’est tout de même un peu inquiétant, non? À vos risques et périls, mais il n’y a pas personne qui pense s’ennuyer avec une brochette d’invités comme ça!

 

 

Lundi 13 juin 2016

STEFIE SHOCK – 12 BELLES DANS LA PEAU

Gainsbourg, toujours et encore… Comment te dire adieu! Un autre hommage, cette fois du hautement talentueux Stefie Shock en duo, via douze reprises avec ses douze belles voix hétéroclites; tour à tour actrice ou chanteuse, d’Anne Dorval en passant par Fanny Bloom, Klô Pelgag et Caroline Dhavernas. Concept très intéressant et accrocheur, hautement réussi sur disque que j’ai bien hâte de voir matérialisé, sur scène.

Le voici chantant Gainsbourg, avec Pascale Bussières, l’hiver dernier.

 

 

Bon festival!

(La deuxième partie de mes concerts clés des Francos… Très prochainement)

Consultez notre liste des concerts gratuits à ne pas manquer ici!

Et notre playlist des Francos 2016

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Martin Curadeau
Blogueur - RREVERB

L'écoute d'un disque est un instant privilégié de rencontre avec l'essence même d'un créateur. Maelstrom de sons, myriades d'émotions et petits morceaux d'âmes à l'état brut. Bien que la musique dite émergente (tel le rock indé.) est au centre de ses intérêts, sa curiosité n'a pas de bornes et il ne résiste, pour ainsi dire, à aucun style. Être transporté, chaviré, surpris et envouté par des albums est un rendez-vous quotidien.