Voici un album unique, qui allie jazz à musique d’ambiance, franchement original par sa maîtrise des instruments tel que le jazz l’exige, mais voguant dans des atmosphères particulières, vaporeuses, mystérieuses. Gilad Hekselman est un guitariste jazz israélien dans la mi-vingtaine qui est installé à New York depuis cinq ans.

Dès le premier titre, Above, on est transportés par une musique envoutante et enveloppante, bien que pas nécessairement apaisante. Car derrière cette apparence de calme, il se passe plein de choses : le batteur Marcus Gilmore divise ou décuple les rythmes alors que le guitariste vedette y va parfois d’envolées magistrales (This Just In, avec un son parfois légèrement distortionné – ce qui est rare en jazz de ce type) parfois en avant-plan, comme en arrière-plan, laissant de l’espace au contrebassiste Joe Martin. Le saxophoniste ténor Mark Turner vient faire un tour par-ci, par-là, mais ne prend pas beaucoup de place.

 

Voici un extrait en concert (parce que le jazz, ça se passe live).

 

Les trois musiciens s’amusent avec les tempos, comme il est coutume en jazz, mais, chose plus rare, avec les ambiances. Certains moments sont assez mystérieux (comme The Ghost of the North), puis virent au free jazz assez soft, quelque part entre la touche délicate de Pat Metheny et celle de Kurt Rosenwinkel. Jamais agressant, mais pas reposant non plus. Une musique qui garde alerte tout en ayant une solide direction. 50 minutes de jazz solide et recherché, entrecoupé de brefs interludes ambiants.

Très fort!

GILAD HEKSELMAN this just in

GILAD HEKSELMAN
This Just In
(Jazz Village, 2013)

-Genre: jazz

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Suivez Gilad Hekselman sur Facebook

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.