global citizen bannerUn événement unique se prépare à Montréal le 17 septembre prochain. Créé dans la foulée de la résolution des Nations Unies d’éliminer l’extrême pauvreté sur Terre d’ici l’an 2030, ce rendez-vous musical annuel qui s’installe dans Central Park depuis septembre 2012 fera escale au Centre Bell cette année. Une première!

Le concept du festival Global Citizen est unique : pour pouvoir participer au tirage et gagner son billet, on doit effectuer une série de cinq actions sociales qui servent à faire de la pression sur différents décideurs, au sujet de causes précises. Rien de bien compliqué, mais tout de même des gestes d’impact pour vaincre le sida, la tuberculose et la malaria. L’idéal pour joindre l’utile à l’agréable! Parlons d’abord des artistes qui seront de la partie, avant de revenir sur lesdites actions à poser pour courir la chance de gagner son billet.

global_citizen_stage

Le festival Global Citizen amènera les Usher, Half Moon Run, Metric, Grimes et la jeune Charlotte Cardin pour une seule soirée au Centre Bell de Montréal, animée par Maripier Morin, Patrick Langlois et George Stroumboulopoulos. Le festival a lieu le samedi 17 septembre, soit une semaine avant celui qui aura lieu à Central Park avec Usher, mais aussi Rihanna, Kendrick Lamar, Eddie Vedder, Selena Gomez, Metallica et Major Lazor qui s’ajouteront à New York, le 24 septembre. Le curateur artistique du festival, Chris Martin, de Coldplay, jongle avec de beaux talents!

Pour vous faire saliver un peu, penchons-nous sur les artistes présents à Montréal, le 17 septembre prochain:

USHER

Le rappeur américain Usher est l’un des grands noms de ce genre musical des vingt dernières années. Il devient célèbre à la fin des années ’90 avec les hits Nice & Slow, You Make Me Wanna… qui atteignent le sommet des palmarès américains et anglais. Il confirme avec les albums suivants : « 8701 » lui donne deux autres #1 et « Confessions » se vend à 20 millions d’exemplaires en 2004! Il serait aujourd’hui l’un des artistes ayant vendu le plus d’albums, dépassant les 75 millions en carrière, sans parler de ses 18 prix aux Billboard Music Awards et 8 prix aux Grammys! Un certain Kanye West faisait ses premières parties…

usher

Homme d’affaires avisé, il lance une entreprise de gérance d’artiste (Justin Bieber est son plus célèbre client), participe à l’aventure Tidal et achète une part des Cavaliers de Cleveland, champions 2016 de la NBA. Depuis 2013, il est aussi l’un des coaches de la populaire émission américaine The Voice.

Usher s’implique également en politique : il aide le candidat Barack Obama en 2007, puis combat les injustices sociales au sein de l’organisation Sankofa, et fait partie de la délégation de 33 personnalités chargée de tisser des liens avec Cuba, suite au premier voyage du président Obama sur l’île de Raoul Castro, en mars 2016.

Probablement l’un des performers qui vaut la peine de voir en personne, même si le style musical n’est pas nécessairement votre tasse de thé.

Son plus récent single, No Limit, a été lancé le 8 août dernier et fait place à Young Thug en tant que collaborateur.

 

HALF MOON RUN

Les nouveaux darlings du rock indie montréalais continuent leur ascension internationale. Il était très beau de constater le chemin parcouru par le quatuor composé de Devon Portielje, Dylan Phillips, Conner Molander et Isaac Symonds lors de la plus récente édition d’Osheaga alors qu’ils occupaient la grande scène devant plusieurs dizaines de milliers de personnes massés pour les entendre. On se rappelle qu’en 2012, ils occupaient une petite scène dans un certain anonymat, charmant tout de même les festivaliers présents. En 2015, pour présenter la musique de leur second opus « Sun Leads Me On », ils ont joué à Londres, Paris, Dublin, Bristol, Manchester, Leeds, Glasgow, Nottingham, Bruxelles, Cologne, Amsterdam et Berlin. Rien que ça!

Voici un extrait de ce plus récent album.

 

METRIC

Pour le quatuor de Toronto Metric, il y a eu deux périodes. De 1998 à 2006, le groupe mené par la chanteuse Emily Haines et le guitariste James Shaw, deux anciens collaborateurs du Broken Social Scene, fait dans la musique électronique, avec un succès relatif. Haines lance un album solo fort intéressant, très épuré, en 2006 « Knives Don’t Have Your Back » et lorsqu’elle réintègre Metric, ils lancent « Fantasies », l’un des albums les plus populaires de l’année 2007. Et depuis, c’est succès après succès autant sur disque que sur scène. Leur 6e opus, « Pagans in Vegas » a été lancé il y a un an. Ce sont de véritables retrouvailles avec l’un des groupes canadiens les plus appréciés par les Montréalais qui se dérouleront au festival Global Citizen de Montréal.

LA chanson qui me fait encore me lever de ma chaise…

 

GRIMES

Un autre talent montréalais qui s’illustre sur la scène internationale, dans le secteur de la musique électronique. Née Claire Élise Boucher, à Vancouver en 1988, la jeune femme s’installe à Montréal à l’âge de 18 ans lorsqu’elle s’inscrit à l’Université McGill, non pas en musique, mais en neuroscience, philosophie et littérature russe! Son originalité ne date pas d’hier!

Grimes a souvent manifesté son dégoût du sexisme dans l’industrie musicale, son aversion pour les drogues dures et l’adoption du véganisme comme mode de vie. Une artiste engagée!

Voici California, de son dernier album, « Art Angels ».

CHARLOTTE CARDIN

La jeune chanteuse de Ville Mont-Royal ne cesse d’impressionner, du haut de ses 21 ans. Elle se débarrasse lentement mais sûrement de l’étiquette de chanteuse pop accolée lors de son passage à La Voix (finaliste en 2013) et gagne en crédibilité avec des chansons solides, habitées, lancées par une très jolie voix légèrement cassée. Les fans de Lou Doillon et de Cœur de pirate devraient tomber sous le charme de la jolie Charlotte, aussi modèle.

Fermez les yeux et écoutez Like It Doesn’t Hurt.

 

Ainsi, pour participer à cette soirée musicalement intéressante et socialement importante, il faudra…

– Visionner la vidéo sur le VIH/sida ici et répondez au quiz sur la même page.
Signer la pétition visant à assurer que les dirigeants du monde agissent pour le Fonds mondial.
– Envoyer un courriel aux leaders mondiaux demandant de contribuer à l’éradication de la poliomyélite. Le formulaire est ici.
– Appeler M. Justin Trudeau et dites pourquoi les investissements en santé et développement sont importants. Sans frais ici.
Signer la pétition pour soutenir l’éducation des adolescentes et bâtir des communautés plus saines.

Plus d’information sur ces cinq actions se retrouve dans cet article. Selon le site de l’organisation, ce sont plus de 6.8 millions de gestes sociaux qui ont été posés en cinq ans, générant quelque 130 engagements politiques qui ont impacté plus de 656 millions de personnes dans le besoin.

LES ÉDITIONS PASSÉES

Par le passé, le festival a réuni les Foo Fighters, Black Keys, John Legend, Band of Horses et Neil Young & Crazy Horse en 2012, puis Stevie Wonder, Kings of Leon, Alicia Keys et John Mayer l’année suivante. En 2014, Alicia Keys avait réuni un artiste palestinien et un artiste juif sur la même scène, alors que fun., The Roots, No Doubt, et Jay Z (en duo avec Beyoncé pour deux chansons) avaient créé l’événement.

 

L’an passé, les duos d’un soir attirèrent l’attention. Des combos uniques, pour ne pas dire inusités dans certains cas, se sont formés : Beyoncé avec Ed Sheeran, Coldplay avec Ariana Grande, Pearl Jam avec Beyoncé sur la reprise du classique Redemption Song de Bob Marley… Les politiciens démocrates prennent la parole : le vice-président Joe Biden et la première dame Michelle Obama se joignent à l’effort collectif.

 

Gageons que l’édition 2016 à Montréal créera quelques souvenirs marquants du même calibre!

Pour en savoir plus, visitez le site …

 

*Cet article est une commande rémunérée par l’agence Bleublancrouge

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.