Sur le troisième album de Katie Moore,  « Fooled By The Fun », ses chansons hautement mélodiques et faciles d’approche ont un charme intemporel qu’on retrouve peu de nos jours. On entend plusieurs influences country-folk et americana, de Joni Mitchell à Neko Case, en passant par Emmylou Harris et Gillian Welch. La personnalité de Moore reste toutefois présente tout au long de l’album. Sa superbe voix est en évidence, qu’on perçoit comme très vulnérable sur une touchante reprise de Baby Can I Hold You, de Tracy Chapman. L’anglo-montréalaise y va aussi d’une très belle réinterprétation d’un petit bijou de Françoise Hardy, Tu ressembles à tous ceux qui ont eu du chagrin. Ariane Moffatt chante avec elle sur cette pièce.

Le reste de l’album est constitué de compositions originales de Katie Moore, qu’elle a enregistrées en une ou deux prises au studio Mixart et à la maison de ses parents, à Hudson. Katie a été épaulée par le réalisateur Warren C. Spicer, chanteur et guitariste du groupe Plants and Animals. Elle s’est aussi entourée de musiciens montréalais réputés, dont Socalled, le guitariste Mike O’Brien, le batteur David Payant et le bassiste Andrew Horton.

Le trio de chansons qui ouvre « Fooled By The Fun » est exceptionnel. Leaving est une magnifique pièce toute en subtilité et en douceur. L’ambiance est décontractée et apaisante, on s’y laisse emporter et bercer sans trop d’effort, et avec aucun intérêt à y résister non plus. La chanson-titre suit, avec une belle balance musicale entre harmonies vocales, piano Fender Rhodes, cordes et guitares. La brillante Talked All Night a cette même qualité intemporelle, même si on aurait été peu surpris de l’entendre à la radio dans les années 70.

Même s’il est très bien fait, le reste de l’album est un peu moins saisissant. On retrouve tout de même quelques excellents morceaux, comme Chain-Link, No Rainbows Today et Find You Near. L’authenticité de Katie Moore habite chaque chanson de l’album, avec sa voix sublime dont on ne se lasse pas. Les arrangements et le jeu des musiciens mettent finalement en valeur la qualité première du disque : les chansons et leur interprétation sentie.

katie moore fooled by the fun
KATIE MOORE
Fooled By The Fun
(Bonsound Records, 2015)

-Genre : Country-folk intimiste
-Dans le même genre que Joni Mitchell, Gillian Welch et Emmylou Harris

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

 

Le charme intemporel de KATIE MOORE
ORIGINALITÉ 70%
AUTHENTICITÉ 90%
ACCESSIBILITÉ 80%
DIRECTION ARTISTIQUE80%
QUALITÉ MUSICALE80%
textes85%
81%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Benoit Bergeron
Blogueur - RREVERB
Google+

Curieux de nature, Benoit est un boulimique musical qui consomme de presque tous les genres. Du punk au classique, en passant par le folk, le psychédélique et le rockabilly, il sait apprécier les subtilités propres à chacun de ces courants musicaux. À travers des centaines d'heures d'écoute et de lecture de biographies, il tente de découvrir les motivations et les secrets derrière les plus grands albums et les œuvres grandioses des derniers siècles. Il parcourt aussi les salles de spectacle de Montréal, à la recherche de vibrations directes.