Que ce soit au sens propre ou figuré, LUC DE LAROCHELLIÈRE nous invite à voyager sur son plus récent album. C’est avec beaucoup de plaisir que nous le suivons dans son « Autre monde » .

En effet, la notion de déplacement revient constamment sur ce nouvel opus; dans le temps, dans l’espace, d’un quartier à un autre et même à l’intérieur de soi-même. Tel un instituteur au sommet de son art, le chanteur nous transporte d’un univers à l’autre en nous exposant à sa poésie et à certaines de ses plus intéressantes compositions depuis bon nombre d’années. Le maître a évolué, assume sa maturité et a su faire grandir ce style qui est sien.

 

Chacune des 12 destinations proposées sur l’album possède sa propre personnalité, son histoire et son âme. LUC DE LAROCHELLIÈRE a réussi à composer des pièces que l’on se plaît à revisiter encore et encore, que ce soit pour leurs mélodies riches et envoutantes, mais aussi, et surtout, pour leurs textes recherchés et intelligents. Les rimes faciles et les images douteuses n’ont jamais été au rendez-vous avec lui et c’est encore plus vrai ici. Ce n’est pas que le chanteur ait écrit des textes difficiles à assimiler ou à recevoir, cependant, force est d’admettre qu’il se retrouve parmi les plus grands de sa profession quand vient le temps d’aligner les bons mots pour transmettre ses émotions.

Pour ce qui est des mélodies, rassurez-vous, DE LAROCHELLIÈRE est aussi efficace qu’auparavant. Ses nouvelles chansons frappent dans le mille, tant par la force des compositions que par l’audace bien dosée qui habite celles-ci. Non seulement on apprivoise rapidement les nouvelles pièces, mais plus on refait le trajet d’une à l’autre et plus on découvre une image qui nous a échappé, une jolie figure de style ou un choix d’instrument judicieux. Ce dernier aspect risque d’ailleurs de déstabiliser certains mélomanes, car il n’est pas commun de retrouver du hautbois et de la flute traversière sur un album pop-rock! Les violons électroniques côtoient à merveille la guitare acoustique, les percussions sont efficaces sans être dérangeantes et le violoncelle prend juste assez de place. Le résultat, définitivement « adulte contemporain » est extrêmement intéressant.

Luc De Larochelliere - Autre monde

Vous identifier les meilleures chansons de ce nouvel opus s’avèrerait une tâche très ardue, car j’aurais l’air de vouloir trop en nommer. Il y a les bombes comme: Voyageurs, Dis… tu te souviendras, d’état en état et Pelleteurs de nuages, mais comment passer sous silence une pièce aussi forte que Suicide américain? Les moments touchants se succèdent et s’enchaînent avec une telle fluidité que le temps passe très vite en direction de cet « Autre monde ».

Je recommande fortement cet album à tous ceux qui aiment la musique québécoise, à ceux qui veulent la redécouvrir ou tout simplement à quelqu’un qui aime la bonne musique et les chansons intelligentes. La magie de « Autre monde » réside dans le fait, qu’à aucun moment nous n’avons l’impression d’avoir déjà entendu ses chansons ailleurs. Les pièces viennent vous chercher par leur honnêteté et leurs couleurs et vous amènent là où vous n’auriez peut-être pas pensé allé, mais chose certaine, vous ne regretterez pas l’aventure.

 

luc-de-larochelliere-autre-monde

LUC DE LAROCHELLIÈRE
Autre monde
(Disques Victoire, 2016)

-Genre: folk, rock
-Réalisation plus folk que ses précédents albums. Choix d’instruments juste, mais parfois audacieux.

Écoute et achat sur Google Play
Achat sur iTunes
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Alexandre Daneau
blogueur RREVERB

Dès son plus jeune âge, Alexandre s’intéresse à la musique et se procure tous les 45 que son petit argent de poche le lui permet. Au fil des ans, il développe un intérêt particulier et certain pour la musique en provenance des îles Britanniques. “Dan”, pour les intimes, se déniche un emploi chez l’un des grands distributeurs nationaux et se plaît immédiatement dans l’industrie de la musique. Il met la main à la pâte et s’implique encore plus concrètement dans le processus de mise en marché d’artistes nationaux et internationaux chez un label. Il travaille pendant plus de 6 ans en tant que rédacteur pigiste et gestionnaire de communauté à la section musique de l’un des grands portails canadiens.