VENDREDI 1er AOÛT

À Osheaga, ce ne sont pas toujours les gros noms qui offrent les meilleurs concerts. J’ai d’impérissables souvenirs des performances de Dusted, de Lianne La Havas et de Lou Doillon, l’an passé, alors que The Cure, Capital Cities ou Vampire Weekend ne m’avaient pas épaté.

13 h 00 (Arbres) : allez voir le band rock moitié-Montréalais, moitié-Australien LE TROUBLE qui fait du bon rock atmosphérique calme et envoutant.

Puis, déjà, l’heure d’un choix déchirant : à 14 h 10 MANCHESTER ORCHESTRA (lire la critique de leur plus récent disque ici) jouent sur la scène de la Montagne alors qu’à 14 h 20, les excellents JULY TALK (lire la critique de leur concert au Campus ici) sont à la scène des Arbres. Personnellement, parce que j’ai déjà vu les derniers, j’irais voir les premiers. Peu importe votre décision, vous verrez un bon concert.

À 15 h 00, je serais tenté d’aller jeter une oreille au DJ de Halifax RYAN HEMSWORTH, qui a déjà remixé les pièces de Grimes, Frank Ocean, Tinashe et Cat Power, à la scène Piknic Électronik.

N’étant pas un fan d’AWOLNATION (15 h 45 Montagne) ni de SAM ROBERTS BAND (16 h 35 Rivière), j’emprunterais les chemins les moins fréquentés vers les artistes suivants :

–    Le trio de Brooklyn HOSPITALITY, avec son électro cool, très dansant, à 15 h 40 (Arbres)

–    MAHAUT MONDINO, la fille du célèbre photographe Jean-Baptiste Mondino (qui a travaillé avec tous les grands noms de la mode et des stars telles que Madonna, Bowie, Sting, les Rita Mitsouko, Björk, Bashung et j’en passe) se lance dans le hip-hop artistique. Intrigant. 16 h 20 scène de la Vallée

–    ALEX NEVSKY, fier ambassadeur de la pop francophone locale actuelle à Osheaga, chantera à 17 h 05 sur la scène des Arbres

Si, comme moi, vous n’êtes pas un grand fan de hip-hop ni de bands soi-disant alternatifs mais finalement plutôt pop, vous laisserez de côté les artistes sur les scènes principales, soit CHILDISH GAMBINO (17 h 35 Montagne), FOSTER THE PEOPLE (18 h 35 Rivière), SKRILLEX (19 h 35 Montagne) et OUTKAST (21 h 35 Rivière), quoique ces derniers ont la réputation de donner des concerts uniques et se sont reformés récemment.

Vos meilleures options pour cette plage horaire sont sans doute :
–    Le rock allumé et rétro de VON PARIAHS (17 h 50 Vallée)
–    LONDON GRAMMAR (lire critique ici), et leur douce soft soul loungy (17 h 55 Verte)

London-Grammar

Le moment magique arrivera sans doute à 21 h 15 sur la scène Verte, avec l’arrivée des excellents BAND OF HORSES (lire ici), dont le rock americana peut être décrit comme du folk lourd, vu l’habile mélange de sensibilité et de puissance qu’ils maîtrisent. Comme si Bon Iver chantait pour les Black Crowes.

Ca voudra malheureusement dire qu’on manquera les éclectiques britanniques de CHASE & STATUS (21 h 30 Piknic) et le talent local MAC DE MARCO, finaliste pour le Polaris (21 h 50, Arbres). Mais que voulez-vous, ce ne sera pas possible de tout voir à Osheaga.

Continuez votre lecture de recommandations:

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

1 2 3 4

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.