MISC crPhilippe Richelet

MISC (photo Philippe Richelet)

SAMEDI 1er JUILLET

MYRIAD3 17 h 00 scène Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin (gratuit)

Le trio torontois Myriad3 propose un jazz audacieux aux allures post-modernes : respectueux des traditions, il innove aussi par son recours aux nouvelles technologies. Véritable collectif, chacun des membres y assume à la fois rôle de premier plan et de soutien. Son répertoire, composé majoritairement de pièces originales, met en valeur différentes facettes de l’improvisation jazz, du jeu d’ensemble et de la composition contemporaine.

 

JOWEE OMICIL 18 h 00 Astral

Montréalais d’origine haïtienne, Jowee Omicil est un souffleur multi-instrumentiste qui a fait du métissage la base de sa philosophie musicale : le jazz est son idiome et l’accent est tantôt caribéen, africain, latin ou gospel. Arrangeur, compositeur et producteur signé sur Blue Note France, il a notamment collaboré avec Pharoah Sanders, Branford Marsalis et Kenny Garrett.

 

MISC 18 h 00 5e salle de la Place-des-Arts

La formation jazz Misc (Révélation Jazz Radio-Canada 2013-2014) impose un son hybride et audacieux entre jazz, pop et rock, retouché d’échantillons, de percussions inusitées et d’effets sonores. Le trio revisite ici l’univers unique de la révélation de l’électro anglaise James Blake, entre la pop et la soul.

 

TIGRAN HAMASYAN + COLIN STETSON 19 h 00 Programme double à la Maison Symphonique

Le saxophoniste américain Colin Stetson ouvre la soirée avec un son néo-classique le plus rock qui soit. Ses prestations live d’une intensité transcendante n’ont qu’une seule réputation : nous jeter par terre. Le pianiste arménien Tigran Hamasyan ferme la soirée en solo avec un dernier album somptueux : une sorte de conte contemplatif et mélancolique inspiré de sa terre natale, aussi érudit qu’immédiat.

 

 

THIEVERY CORPORATION 19 h 30 Wilfrid-Pelletier

Le célèbre duo américain offre sur ce dernier album, “The Temple of I & I”, la même recette miraculeuse dont tous les accros de downtempo, lounge, trip hop, dub et de voix planantes raffolent, mais avec cette fois une bonne grosse bouffée de reggae aspirée au plus profond de la Jamaïque.

 

CHARLOTTE CARDIN 20 h 30 Metropolis

À l’origine d’un buzz impressionnant dès son éclosion sur la scène musicale québécoise, Charlotte Cardin s’impose en force et en finesse, de La Voix aux premières parties de Mika. On l’attend avec le matériel de son premier EP paru en juillet, comprenant le titre Big Boy, joyau minimaliste électro-pop où plane sa voix obsédante et expansive.

 

Cliquez sur le 5 pour accéder aux recommandations du lendemain!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.