De la bonne pop, c’est vraiment bon. Lorsqu’un(e) artiste a un beau potentiel et qu’il/elle est encadré avec goût, ça fait de très beaux albums. Pensons à Adele, Amy Winehouse, et de façon plus modeste à ZZ Ward.

Les deux filles qui composent le duo Scarlett Jane, Andrea Ramolo et Cindy Doire, possèdent de beaux talents. Elles ont l’habileté d’écrire de très belles mélodies (We All Just Wanna Be Loved) qu’elles emballent dans un style americana enivrant (I Grew Wild), ce qui leur donne une allure de Calexico, Kandle avec une touche de Haim. L’angle plus pop rock reprend parfois le dessus, ce qui donne des chansons plus prévisibles, comme Little Secret. Et c’est là que le danger des albums commerciaux guette l’artiste.

L’envie de formater un talent, de le faire rentrer dans une petite case de style qui plait (pense-t-on à tort) aplanit l’originalité et la personnalité de l’artiste. Si t’es pour faire une ballade guitare-voix, t’as intérêt que la mélodie soit transcendante, que le texte soit immensément personnel ou qu’il y ait un élément vraiment captivant dans les arrangements. Un morceau comme Broken Open ne devient alors qu’un “filler”, une pièce pour remplir un album. À cette époque d’achat numérique à l’unité, vaut mieux ne sortir que les morceaux exceptionnels sur un EP que de sortir un album qui devient moyen, noyant les perles qu’il contient.

scarlett jane bikini

Dans le nord de l’Ontario, en juillet 2015

Ceci dit, le second opus des Scarlett Jane en contient suffisamment de bonnes chansons pour qu’on prenne la peine de vous le présenter. Tin Can Rebel est un solide moment de rock pop aux fortes harmonies, qui rappelle les Indigo Girls. Et comme ce duo il y a plus de 30 ans, les Scarlett Jane sont plus fortes à deux que chacune en solo.

Andrea Ramolo et Cindy Doire sont originaires de Toronto et de Timmins, dans le nord de l’Ontario, respectivement. Avant d’unir leurs destinées musicales, les deux auteures-compositrices-interprètes avaient du métier : deux albums pour l’une, trois pour l’autre – dont certains en français. Ramolo est une femme de la ville, alors que Doire une troubadour qui aime la route. Cet album éponyme fait suite à « Stranger », paru en 2014.

SCARLETT JANE
Scarlett Jane
(indépendant, 2015)

-Genre: pop folk canadien
-Dans le même genre que Haim, First Aid Kit, Willows

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.