Voici le genre de musique que j’apprécie particulièrement lorsque je n’ai pas envie d’être brusqué par la vie. Tasseomancy offre un agréable nuage de bonheur dans lequel on se laisse flotter dans but, autre que celui de savourer de la bonne musique.

Tasseomancy, c’est deux sœurs jumelles, Sari et Romy Lightman, anciennes membres du populaire groupe electro pop Austra. Elles ont aussi collaboré avec Timber Timbre et Diamond Ring.

 

Envoutantes à souhait, les voix des jumelles se marient complètement à leur musique. Les deux éléments sont doux, enveloppants, apaisants. Des interludes instrumentaux (Palm, en intro, puis Palm 11 et Palm 22 plus loin sur l’album) contribuent à garder l’esprit bien envouté dans l’esprit de l’album. L’instrumental Black Milk donne une bonne idée du ton général de l’album.

 

Sans tomber dans le new age, Tasseomancy offre de la douce pop, un leu dans le même esprit que Lisa Gerrard avec Dead Can Dance (Apophenia). Très subtilement rythmé par des percussions caribéennes (les fameux steel drums typiques), « Palm Wine Revisited » ne s’emballe que très rarement. Une seule fois sur l’album entend-on des percussions tribales s’imposer. Autrement, les magnifiques voix des sœurs mènent le jeu, devant steel drums, très légères percussions et claviers d’ambiance (What Life Must I Lead). Un très beau moment envoutant.

Tasseomancy

TASSEOMANCY
Palm Wine Revisited
(Healing Power Records, 2015)

-Genre: electro ambient
-Dans la même veine que Dead Can Dance, This Mortal Coil

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Consulter le site du label pour vous procurer l’album

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.