Cet article est le deuxième d’une série de deux sur le parcours des Yardbirds. Cliquez ici pour lire le premier.

Si Eric Clapton a fait forte impression avec The Yardbirds, c’est cependant Jeff Beck qui a laissé une marque plus importante avec le groupe. Innovateur et inspiré, son jeu de guitare a vraiment propulsé The Yardbirds vers de nouveaux sommets. Il a rejoint le groupe quelques jours après le départ de Clapton. Ce dernier avait recommandé un jeune Jimmy Page, mais Page préférait – pour l’instant – continuer son travail, plus stable et très payant, comme musicien de studio. Page a toutefois référé Beck, et c’est ainsi que Jeff a joint le quatuor initial.

the yardbirds beck

The Yardbirds, époque Beck : Chris Dreja, Keith Relf, Jim McCarty, Jeff Beck et Paul Samwell-Smith

Avec Beck, The Yardbirds seront l’un des groupes rock les plus aventureux des années 60. Ils garderont leurs racines blues (I’m A Man), mais intégreront un rock psychédélique décomplexé et même des chants grégoriens (Still I’m Sad)! Beck est resté à peine plus d’un an et demi avec le groupe, mais les classiques sont nombreux. Le plus grand est sans doute Shapes Of Things, chanson de rock psychédélique explosif aux sonorités orientales et au feedback déboussolant. On peut même voir l’agression de la pièce comme marquant les débuts du heavy metal. Sur Heart Full Of Soul, Beck avait tout d’abord utilisé un sitar, mais il a finalement été capable d’imiter le son du sitar avec sa guitare!

Beck et le groupe se surpassent aussi sur l’excellente Evil Hearted You, au son plus garage rock. Beck joue un solo en utilisant une gamme propre à la musique espagnole (les Pixies feront justement une reprise de la pièce, mais en traduisant les paroles en espagnol!). On retrouve un vague parfum oriental sur l’explosive Over, Under, Sideways, Down. Une autre chanson se démarque également, cette fois pour ses propos engagés sur le racisme, la religion et la guerre du Vietnam. Mr. You’re A Better Man Than I a une mélodie folk-rock, et Keith Relf livre une superbe prestation.

Jimmy Page s’est finalement joint aux Yardbirds en juin 1966, alors que Paul Samwell-Smith a quitté le groupe pour se concentrer sur la réalisation (il travaillera entre autres avec Cat Stevens et Jethro Tull). Page jouait la basse la majorité du temps, mais à l’occasion Dreja le remplaçait et c’est alors qu’il formait un duo explosif avec Beck. La cohabitation de Page et de Beck a toutefois été de courte durée et n’a donné que trois chansons.

Happenings Ten Years Time Ago est le classique enregistré par ce quintette de rêve. Page et Beck dialoguent aux guitares sur ce morceau inclassable, quelque part entre hard rock, heavy metal et rock psychédélique et expérimental. Page et Beck joueront ensemble sur la courte Psycho Daisies et l’excellente Stroll On (qui est une version retravaillée du classique rockabilly Train Kept-A-Rollin’ et qui s’est retrouvée dans le film Blow Up de Michaelangelo Antonioni).

Yardbirds

The Yardbirds, époque Beck et Page : Jim McCarty, Chris Dreja, Keith Relf, Jimmy Page et Jeff Beck

Beck a été renvoyé du groupe en novembre 1966, en raison de son comportement difficile, lui qui ne se présentait pas toujours aux concerts et qui avait un tempérament trop perfectionniste. Dreja s’est donc déplacé à la basse et Page était maintenant le seul guitariste. Le quatuor a continué pendant environ un an, avec un succès mitigé. Artistiquement et commercialement, les résultats étaient moins probants. Plusieurs bonnes pièces ont tout de même été enregistrées, notamment les acoustiques Puzzles et White Summer, où Page donne un aperçu de son talent et des explorations qu’il poursuivra avec Led Zeppelin.

Little Games est intéressante, mais c’est sur le plan de la réalisation, assurée par Mickie Most, que ça tombe à plat. Drinking Muddy Water est un bon blues rock, mais on préfère la face A du single, l’inventive Ten Little Indians (qui n’est cependant pas sur la compilation). Think About It est une des bonnes pièces avec Page à la guitare, parue sur la face B du dernier single du groupe.

yardbirds-1967-1

The Yardbirds, époque Page : Chris Dreja, Jimmy Page, Jim McCarty et Keith Relf

Devant le peu de succès du groupe et les départs de certains membres fondateurs, tout le monde s’est entendu pour mettre un terme aux Yardbirds. Page a formé Led Zeppelin à partir des cendres des « New Yardbirds », alors que Relf et McCarty ont mis sur pied le groupe de rock progressif Renaissance. Beck a roulé sa bosse avec le Jeff Beck Group. Clapton est passé des Bluesbreakers à Cream, avant de jouer avec Blind Faith et Delaney and Bonnie and Friends et de fonder Derek and the Dominos, pour finalement lancer une carrière solo.

Sous l’impulsion de Jim McCarty et de Chris Dreja, The Yardbirds se sont reformés en 1992, et ont même fait paraître un album de chansons originales en 2003, avec le très ordinaire « Birdland ». Le groupe est toujours en tournée, et continue de recréer sur scène sa fabuleuse musique. Sa pertinence est avérée, et réécouter ces classiques des années 60 donne encore une bonne dose d’énergie. Peu de groupes peuvent se vanter d’avoir compté dans ses rangs, de manière successive, trois des plus grands guitaristes de l’histoire du rock. Ce fait témoigne par ailleurs du talent et du pouvoir d’attraction des autres musiciens du groupe, qui les ont convaincus de se joindre à eux. Cela dit, « Happenings Ten Years Time Ago, 1964-1968 » est une excellente introduction à la musique de ce groupe essentiel.

The Yardbirds - Happenings Ten Years Time Ago 1964-1968
THE YARDBIRDS
Happenings Ten Years Time Ago, 1964-1968
(Raven, 2008)

-Genre : Blues-rock psychédélique
-Dans le même genre que The Rolling Stones, The Animals et The Who

Lien vers l’achat en ligne (Amazon)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

THE YARDBIRDS : Beck et Page, l'apogée et la fin
ORIGINALITÉ 95%
AUTHENTICITÉ 90%
ACCESSIBILITÉ 90%
DIRECTION ARTISTIQUE95%
QUALITÉ MUSICALE100%
textes85%
93%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Benoit Bergeron
Blogueur - RREVERB
Google+

Curieux de nature, Benoit est un boulimique musical qui consomme de presque tous les genres. Du punk au classique, en passant par le folk, le psychédélique et le rockabilly, il sait apprécier les subtilités propres à chacun de ces courants musicaux. À travers des centaines d'heures d'écoute et de lecture de biographies, il tente de découvrir les motivations et les secrets derrière les plus grands albums et les œuvres grandioses des derniers siècles. Il parcourt aussi les salles de spectacle de Montréal, à la recherche de vibrations directes.