Ah la fin de l’année! Le temps des pauses et des bilans et du regard critique envers toute cette folle zizique; ces sons ayant donné le ton et le tempo à mes 365 derniers jours. Ainsi, bâtir une liste définitive des albums ayant brillé au cours de l’année est toujours un calvaire pour moi. J’aurais bien pu opposer 4-5 autres énumérations complètement différentes à celle plus basse avec une qualité tout aussi pertinente. C’est un exercice déchirant parce que sont absents de ma liste les Viet Cong, Jean Leloup, Sufjan Stevens et une tonne d’autres incontournables.

En effet, 2015 a été très faste en parutions. Lorsque j’aborde cette tâche, j’ai une liste “longue” de près de 150-200 albums préférés chaque année. Disons que j’écoute pas loin de 2-3 fois ce nombre de disques en douze mois. Je ne ferai pas pleurer personne avec cette tragédie, mais c’est pour dire à quel point je considère que choisir 10 c’est en laisser des douzaines d’autres de côté tout aussi excellents. Mais bon, ce qui est génial, à faire partie d’une communauté de maniaques comme RREVERB.com, c’est que mes collègues vous offrent aussi leurs coups de cœur; donc, sans plus tarder, voici ma sélection (non ordonnée), toute personnelle, du meilleur en musique de 2015:

 

top2015_blur
Blur / The Magic Whip

Tout un retour, comme un condensé de tout ce que Blur a fait de mieux en 12 excellentes et très modernes pièces, tout simplement.

 

top2015_emilie
Emilie & Ogden / Ten Thousand

Je suis tombé sous son charme lors de sa première partie au concert de Dom la Nena, au printemps. C’est un magnifique premier album, à la fois doux et d’une poésie personnelle vibrante.

 

top2015_misty
Father John Misty / I Love You, Honeybear

Impertinence, désillusion et cynisme, mais le tout servi avec une tendresse désarmante… Certainement l’album indie folk de l’année.

 

top2015_chatterton
Feu Chatterton / Ici le jour (a tout enseveli)

Coup de cœur tardif de 2015; une très solide poésie, à priori, avec un splendide rock un peu rétro, j’adore!

 

top2015_ibeyi
Ibeyi / Ibeyi

Album world minimaliste très chaud, deux splendides voix!

 

top2015_marie
Marie-Pierre Arthur / Si l’aurore

Mon album québécois de l’année; à la fois groovy, langoureux et intelligent; un bijou pop!

 

top2015_safia
Safia Nolin / Limoilou

Ma découverte de l’année 2015. Une nouvelle voix impressionnante est née au Québec. Armé d’un puissant regard à la fois intérieur et sur le monde et d’une extrême sensibilité.

 

top2015_sleater
Sleater Kinney / No Cities to Love

Le trio punk rock féminin revient en force et est toujours d’actualité. Une belle énergie qui baigne un brillant discours, c’est ainsi que je préfère mon rock.

 

top2015_waxahatchee
Waxahatchee / Ivy Tripp

Un trip au fin fond du meilleur du son des années 90 avec de solides pièces. Décidément, Katie Crutchfield n’a pas fini de nous surprendre.

 

top2015_wolf
Wolf Alice / My Love is Cool

Un excellent premier album qui flirte aussi avec les années ’90, cette fois avec le grunge carrément. Un des disques que j’ai le plus écoutés cette année. De l’excellent rock indé.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Martin Curadeau
Blogueur - RREVERB

L'écoute d'un disque est un instant privilégié de rencontre avec l'essence même d'un créateur. Maelstrom de sons, myriades d'émotions et petits morceaux d'âmes à l'état brut. Bien que la musique dite émergente (tel le rock indé.) est au centre de ses intérêts, sa curiosité n'a pas de bornes et il ne résiste, pour ainsi dire, à aucun style. Être transporté, chaviré, surpris et envouté par des albums est un rendez-vous quotidien.