Avec un concert étonnant, DARAN nous a gâté hier soir pendant le festival Coup de Coeur Francophone.

Gaël Faure a ouvert le show, touché de la réponse du public Québécois, dans une atmosphère intime, des lumières jaunes et oranges, sa voix et sa guitare, et une touche d’humour complice avec le public receptif.
C’est lui qui introduit Daran avec une belle phrase: “Je vais laisser la place à un artiste de chez nous qui habite chez vous. Et maintenant je comprends pourquoi.”

Daran commence avec du Daran typique, guitare et sifflement, belle projection noir et blanc derrière. Beaucoup d’émotions, de ressenti, de mélancolie. La vidéo est très percutante, et la VJ est d’ailleurs sur scène avec lui, chacun d’un côté de la scène, laissant la place à la projection qui se marie parfaitement à la musique. Pendant tout le show, elle dessine live par dessus des illustrations ou photos. La première chanson est une caravane perdue qui devient un dessin d’une ville, suivi d’images de métaphores imagées très réussites.

Daran2Il continue avec harmonica, guitare et voix, sans se laisser faire par les problèmes techniques momentanés, tournant vers l’humour subtile tout en continuant de chanter. Des fonds sonores s’ajoutent de temps en temps, sans que cela ne prenne trop de place. Le tout toujours dans une certaine émotion plutôt élevée faisant mention d’amours nostalgiques.

La projection transmet beaucoup d’images de Montréal, on voit que le musicien s’identifie beaucoup à son pays d’adoption. Daran fait bel et bien parti de la scène montréalaise francophone maintenant!

La chanson gentil suscite des acclamations intenses, après qu’il ait vraiment mis l’accent dessus. L’expérience parle, le chanteur sait vraiment comment organiser son spectacle.

Catherine Durand monte sur scène pour chanter une vieille chanson, Quelque Chose en Moi, adaptée au goût du jour et pour une voix de femme, le tout allant du coup très bien avec l’atmosphère du nouvel album. Une version très touchante qui suscite à nouveau de bons applaudissements et beaucoup d’enthousiasme.

Daran3

Il joue finalement la chanson que tout le monde attendait: Dormir Dehors. Les gens la reconnaissent dès les deux premières notes. Il parle d’immigration et du fait qu’il soit attendu pour porter allégeance à la reine.. Tout le monde rit.

Pendant ce temps la technique de mélange live de dessin et d’image est vraiment bluffante, ce n’est pas que de la simple superposition. Les dessins bougent avec l’image et l’un s’entremêle dans l’autre.

Malgré un public plutôt timide, il réussit à faire participer tout le monde, et le tout est un franc succès. Un show vraiment bien travaillé, des techniques innovatrices avec même un logiciel spécialement crée pour ce spectacle par Serge Maheu pour les visuels. Vraiment impressionant!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Séverine Baron
Collaborator - RREVERB

Classical pianist in the great times of wearing braces, insomniac sound engineer with a headphone imprint on my skull, and also (mostly?) electro acoustic music composer during my existential self-questioning evenings. Mother to two garden gnomes, community manager and freelancer scribbler.