Communiqué du festival, 1er juin 2016 – S’il y a un exploit dont le Festival musical indépendant Diapason peut se targuer à sa huitième édition, c’est d’être resté, au fil des ans, tout à fait fidèle à sa mission première, soit celle de soutenir le développement et de promouvoir les artistes de la région. Et ce, même alors que l’événement prend de l’envergure, dévoile une programmation sur quatre jours, gratuite et accessible à tous, et occupe un site extérieur plus vaste que jamais. Les organisateurs comptent d’ailleurs y accueillir cette année, de la Berge des Baigneurs au boulevard Sainte-Rose, quelque 12 000 festivaliers.

Du jeudi 7 au dimanche 10 juillet prochain, sur les cinq différentes scènes de l’événement, deux extérieures et trois érigées dans des lieux atypiques — la Bibliothèque Sylvain-Garneau et les restaurants Bagel Ste-Rose et Dame Tartine —, ce sont 25 artistes à l’avant-garde de la scène musicale internationale, québécoise et lavalloise qui se succèderont, réaffirmant une fois encore le caractère unique et novateur du festival.

Première en cette huitième édition, le coup d’envoi de l’événement sera donné sur la Grande scène, jeudi soir, avec Les Sœurs Boulay, précédées de la tendre Rosie Valland et du brillant auteur-compositeur-interprète Bernhari.

 

 

Vendredi, ce sera au tour des trois We Are Wolves, indomptables disciples du rock et de l’électronique dont on attend quelques primeurs d’un nouvel album à paraître à l’automne, de prendre contrôle des planches de la Grande scène, bien réchauffées ceci dit par Les Goules, bruyante délégation menée par nul autre que Keith Kouna — qui s’exécutera en primeur à Laval —, puis par Rouge Pompier, duo rock brûlant bien en vue depuis la parution de son nouvel album Chevy Chase.

 

 

Timber Timbre, prodige de la scène canadienne, fera résonner en exclusivité à Diapason samedi soir son folk distordu, adulé aux quatre coins du globe. Le groupe sera précédé par le suave et féminin duo électro-pop Milk & Bone, parmi les nouvelles coqueluches de la scène internationale. Coup de cœur du comité d’écoute, The Vasts, un sept têtes à la signature unique, fera planer en ouverture de la soirée.

 

 

Dimanche, faisant suite au pique-nique musical présenté par CISM dès 11 h, c’est au poète de salon qui fait dans la chanson lo-fi Bolduc tout croche que reviendra l’honneur d’entamer, dès 13 h, le dernier droit du festival. Sur la Grande scène, sa prestation sera suivie par celle de l’impayable et grivois Pépé et sa guitare, et enfin par celle, qui clôturera l’événement dans un vrai déluge de décibels, du redoutable Mononc’ Serge, dont l’infamie n’a d’égale que la prestance.

 

 

Plusieurs artistes de la scène de demain feront aussi vibrer le quartier durant le festival. Parmi eux, en intérieur, l’attachant Simon Kingsbury, notamment. Puis sur la Scène relève, à l’extérieur, un autre Coup de cœur du comité d’écoute, le groupe lavallois La Greffe, les psychédéliques Mordicus, Samuele et bien d’autres encore.

 

En marge de cette programmation musicale phare, du jeudi au dimanche du matin jusqu’au soir, les festivaliers pourront profiter des nombreux attraits du site, kiosques gourmands et camions de cuisine de rue, dégustations de bières et cocktails en Randall infusés des herbes bios et locales de La Pantré, offertes par Les Brasseurs du Nord et leur bière Boréale, et autres activités extérieures présentées par Centropolis, Tourisme Laval, Isaute, La Fabrique Culturelle et Idolem.

Une deuxième édition du Salon de la musique et du vinyle présenté en collaboration avec La Boîte musicale aura aussi lieu samedi, à l’École Villemaire; le lieu de rencontre par excellence des mélomanes et des collectionneurs de disques et d’objets en lien avec la musique.

Enfin, nouvel incontournable en cette huitième édition, la plage Diapason accueillera les festivaliers qui pourront profiter nombreux de ses installations de détente et de son accès privilégié à la rivière. À proximité seront disponibles en location les canots et les kayaks de plaisance du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles.

Afin de rendre le festival le plus accessible possible, aux Lavallois, mais aussi aux visiteurs de l’extérieur, l’hébergeur exclusif du festival, Holiday Inn Laval, offrira 10 % de réduction aux festivaliers tout au long de l’événement. La Société de transport de Laval offrira quant à elle des navettes gratuites les vendredis et les samedis soirs, du Terminus Montmorency au site de l’événement.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.