Ce n’est certainement pas une chose facile d’être chanteuse jazz et d’avoir eu comme mère l’un des monuments du jazz. Lisa Simone est la fille de la grande Nina Simone, qui a laissé sa marque sur la musique, mais également sur la société américaine en tant que militante des droits des Noirs.

On pourrait parler longtemps de la mère, décédée en 2003, mais c’est la fille qui était sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts ce soir. Cette fille qui, à 53 ans (elle en fait facilement 20 de moins!), n’est plus une débutante dans le métier. La sympathique, chaleureuse et élégante dame a toute une voix, et une aisance à chanter du soul, du jazz, du gospel comme de tout ce qu’elle voudrait bien entreprendre.

lisa simone jazz fest 2016 3

(Photo: Victor Diaz Lamich, FIJM)

Évoquant l’éléphant dans la pièce dès la troisième chanson, Lisa Simone a fièrement repris la célèbre Ain’t Got No… I Got Life de sa mère, lui rendant un bel hommage. On a pu constater que le timbre de la voix de la mère n’a pas suivi chez la fille. Lisa a une voix beaucoup plus grave, moins nasillarde que sa mère. Un tout autre registre. Sa personnalité bien à elle aussi. Du peu que l’on puisse lire de son langage corporel, Lisa semble être une femme au style de vie “peace” ou qui pratique le yoga. Nu-pieds, elle semblait tout à fait confortable à chanter assise en indien au-devant de la scène.

Ce ne sont pas tous ses titres qui furent renversants, mais sa belle personnalité lui valut une ovation debout – chose rare lors d’une première partie de concert! Il faut dire qu’elle avait pris la peine de faire tout le tour du parterre de la grande salle pour serrer les mains du public (dont la mienne, j’ai eu cet honneur!) en interprétant une chanson soul rythmée très entraînante.

lisa simone jazz fest 2016 3

(Photo: Victor Diaz Lamich, FIJM)

LISA SIMONE chantait le jeudi 30 juin 2016, à la Place-des-Arts dans le cadre du Festival international de Jazz de Montréal, en première partie du concert de Melody Gardot.

Consultez tous nos articles sur le Festival de Jazz ici.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur-en-chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.