Première surprise: « Adrien » est une fille! Une chanteuse avec une voix perçante, maitrisant un rock pop qui ressemble à celui d’Angela Desveaux (que devient-elle d’ailleurs?) ou une version plus pop des auteures féminines comme Tanya Donelly ou Nina Persson (l’ex des Cardiggans et d’A Camp). Adrien Reju possède un beau talent.

Ces six chansons trouvées sur le site Noise Trade (une belle source de découvertes, en passant!) présentent différentes facettes de la musique d’Adrien Reju. Elle peut se laisser aller sur de jolies ballades pas quétaines du tout (la belle The Lucky Ones) ou prendre des airs blues jazz plus rétro (Last Call) ou folk à la Katie Moore ou Sheryl Crow (Heartless, qu’elle présente ici en version live).

À chaque fois, son charme vocal transperce les haut-parleurs (ou écouteurs). Cette fille a du talent, et mérite qu’on s’y attarde.

L’Américaine de Woodstock, dans l’état de New York, prévoit lancer un album à la St-Valentin 2015, intitulé « Unconventional Love Songs », qui regroupera quelques reprises et de nouvelles chansons. Pour la petite histoire, la mère d’Adrien jouait du violoncelle et composait alors que son père enseignait la musique et l’éditait. Bien qu’elle ait grandi à New York City, c’est à Philadelphie que sa carrière s’est amorcée, alors qu’elle joint le groupe The Lowlands, autour de 2006.

Elle sortira deux EP solos : « Reju » puis « Lucky Ones » (2009) avant de lancer un premier album complet, « A Million Hearts », en 2012. Elle a sorti ensuite une reprise de Tom Waits, I Hope That I Dont Fall in Love With You, pour nous faire patienter jusqu’en février prochain.

Parlant de reprises, voici sa version du célèbre Bang Bang (My Baby Shot Me Down).

 

adrien-reju-ep

ADRIEN REJU
6 Songs EP
(indépendant, 2009 et 2012)

-Genre: songwritter féminine
-Recommandé si vous aimez Nina Persson, Angela Desveaux, Katie Moore, Sheryl Crow

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.