La chanteuse jazz canadienne Alex Pangman est une survivante. Atteinte de fibrose kystique, elle a subi une double greffe des poumons en 2008. Et elle a repris le jazz dès qu’elle a pu!

Aujourd’hui, cette charmante rouquine chante avec un sourire dans la voix! Un jazz très rétro (It’s Never Enough), très swing, qui fait claquer des doigts et taper du pied. On replonge dans ce style de chansons jazz des années 1930 à 50, soit avant l’arrivée du rock’n’roll. C’était sur ce genre de musique que les jeunes dansaient, qu’ils oubliaient la guerre ou le crash boursier avec une joie de vivre difficile à battre (Rhythm is our Business).

(marrant de voir les deux personnes qui ramassent les cartons qu’Alex lance, en arrière-plan. C’est sympa au niveau écolo, mais ils auraient pu attendre après la chanson!)

La guitare, la batterie à balais, la contrebasse font swinger le tout, alors que les cuivres donnent du punch et de l’énergie aux mélodies. La voix d’Alex Pangman sonne magnifiquement bien dans ce style de musique. On dirait vraiment qu’elle a naturellement le timbre parfait pour ce type de musique.

Personnellement, c’est le genre de musique joyeuse que je trouve qui devrait être davantage diffusée durant les Fêtes, au lieu des 20 chansons « traditionnelles » dont on nous gave depuis des décennies. Ce genre de jazz enjoué met tout le monde de bonne humeur, créé de la joie, efface tout nuage noir de l’horizon.

« New » est son 8e album, le troisième pour le label jazz montréalais Justin Time. Il a été enregistré à la Nouvelle-Orléans.

Voici Alex Pangman et ses musiciens, dans un parc de Toronto, interprétant très simplement On The Sunny Side of The Street. Sympa, non?

Dans mon livre à moi, il en faut plus.
Longue vie, Alex!

alex-pangman-new

ALEX PANGMAN
New
(Justin Time, 2014)

-Genre: chansons jazz des années 30
-Dans le même genre que Django Reinhardt, Crazy Rhytm Daddies, The Lost Fingers

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers le channel YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.