Ce nouveau groupe dont les membres sont originaires de Paris (et non du sud-ouest de l’Allemagne!) fait de l’indie pop pas si lointain de ce que faisait Malajube (J’ai plongé dans le bruit), à la différence que la musique est pas mal plus pop, et proche des Coldplay de ce monde. On comprend aussi bien mieux les paroles du chanteur Éric Javelle, ce qui n’a pas toujours été évident chez Julien Mineau (ce qui n’est pas nécessairement un défaut).

La musique de Baden Baden est fort agréable. Des morceaux comme Ici voguent doucement dans nos oreilles. Pourtant, cette pièce n’est pas si ambiante que ça. C’est le traitement que les trois gars en font qui réussit à faire vaciller l’esprit dans des paysages imaginaires intéressants. Un morceau comme Finalement, avec son dialogue de guitares classique et électrique, amène un très agréable repos pour l’esprit. C’est peut-être audacieux de le placer au 3e rang du pacing de l’album (l’ordre des chansons sur le disque), habituellement réservé à la bombe du disque, mais ça donne définitivement le ton à ces « Mille éclairs ».

L’influence Malajube se ressent à plusieurs endroits. L’intro de À tes côtés me semble typique de la bande à Mineau, avec ces choeurs enivrants en arrière-plan. Plus récemment, Bernhari a aussi bien récupéré cet élément fascinant. Personnellement, je suis un peu moins emballé du chant de Javelle, qui me rappelle parfois trop les chanteurs folk pop français comme Daran et Kaoline de ce monde. Mais autrement, on a ici affaire à de la pop alternative de qualité.

Le guitariste Julien Lardé et le batteur Gabriel Vigne complètent le trio, formé en 2008. Ils réalisent un premier EP de 6 chansons en 2010 qui passe plutôt inaperçu. Leur premier microsillon, « Coline », paru deux ans plus tard sur Naïve, est salué par les Inrocks. Il contient autant de chansons en français qu’en anglais. « Mille éclairs » est entièrement en français et a été mixé par Barny Barnicott (Arctic Monkeys, The Rakes, Cloud Control, Noisettes, Franz Ferdinand, Kasabian, etc.).

Vraiment sympa!

BADEN BADEN
Mille éclairs
(Starlite Rec./Naïve Records, 2015)

-Genre: pop alternative
-Dans le même esprit que Malajube, Bernhari

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

BADEN BADEN jouera deux fois aux FrancoFolies de Montréal en 2015 : le vendredi 12 juin à 22 heures sur la scène extérieure Sirius XM (gratuit), puis le lendemain, à l’Astral, en compagnie de Monogrenade et d’Antoine Chance, dans le cadre de la tournée des Francos. Billets ici.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.