C’est assez paradoxal d’entendre cette voix douce et haute qu’a Bernhari sur un rock aussi moderne, plutôt sombre, comme si Alain Souchon chantait avec Godspeed You! Black Emperor. Bon, j’exagère un peu, mais il reste que la musique de Bernhari est étonnante… et passionnante!

L’élan que ce musicien insuffle à ses compositions est impressionnant. Les deux chansons présentées sur ce maxi (en vinyle s’il vous plaît!) transmettent une énergie hyper contagieuse, tout en gardant un spleen grandiose. Bernhari joue avec les contrastes avec doigté, sans tomber dans le mégalo – bien que le crescendo de la pièce Kryuchkova le suggère.

La pièce Astérie, quant à elle, rappelle les grands moments de chanteurs Français des années 70 au niveau vocal, alors que la musique est beaucoup plus moderne, quelque part entre Malajube et le new wave hérité des Smiths et Sisters of Mercy.

En concert – à la Place-des-Arts, en première partie de Fontarabie durant les Francos le 15 juin dernier —, il était impressionné d’observer le chanteur jouer de la batterie de la main droite et des claviers de la main gauche. L’ambiance était sombre et impressionnante. Bernhari démontre déjà beaucoup de panache.

Il y a tout plein d’influences qui se mélangent dans l’œuvre de Bernhari, et c’est difficile de « mettre le doigt dessus ». Au fond, peu importe, ces deux chansons sont excellentes et j’ai très hâte d’entendre la suite.

bernhari-maxi

BERNHARI
Kryuchkova (maxi 45)
(Audiogram, 2014)

-Genre : indie rock
-Dans le même genre que… je ne sais pas!

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.