La voix grave, le ton détaché, la musique minimaliste… Tout marque chez Bertrand Belin! Ses chansons sont intimistes et mystérieuses, sa musique, captivante. Son 5e album solo, “Cap Waller”, paru plus tôt cette année, est une perle à découvrir.

Il parle plus qu’il chante, mais lorsqu’il lance quelques airs, comme sur Le mot juste (un duo avec Camelia Jordana), ça s’envole tout en délicatesse tels les mots d’un artiste qui partage une partie de son univers, timidement. Des morceaux sont légèrement plus entraînants (Folle folle folle) mais la plupart sont plutôt poétiques. Belin pige très certainement ses influences chez Bashung (Douves), Arthur H et autres artistes qui savent créer un univers particulier dans leurs oeuvres. Ça sonne aussi un peu comme du Lou Reed par moments – ce qui n’est pas un petit compliment!

Tous les morceaux sont intéressants à première écoute, et chacun se déploie au fil des écoutes, révélant de magnifiques moments. Trop en dire vous volerait le plaisir de la découverte. Voici quelques extraits.

 

Il est rare que l’on croise de tels albums parfaitement dosés entre la direction artistique et l’accessibilité. Cet album de Bertrand Belin est à classer aux côtés de ceux de Salomé Leclerc, de La Maison Tellier, de Fred Vidalenc (il y a quelques années), de Françoiz Breut, et quelques rares autres francophones qui manient la plume aussi bien que la note.

Né en 1970 à Quiberon, Belin a d’abord joué avec les formations Stompin’ crawfish (dès 1989) puis Sons of the desert (à la fin des années 90). En plus des albums qu’il lance en solo depuis 2005, il a composé des musiques de films et de spectacles. Il réalise pour Sing Sing, Bastien Lallemand et Greg Gilg.

bertrand-belin

BERTRAND BELIN
Cap Waller
(Cinq7/Wagram Music, 2016)

-Genre: chanson indie
-Dans le même genre qu’Arthur H, Fred Vidalenc, Bashung, Salomé Leclerc

Écoute et achat sur la page du site officiel de l’artiste
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.