Ça fait maintenant une douzaine d’années que l’on suit la carrière de Carl-Éric Hudon dans le paysage musical québécois. Il a d’abord fait des chansons un peu obscures, lo-fi, un peu comme certains albums des Mountain Goats, puis a collaboré avec Dany Placard en 2007. Ses titres d’albums étaient remarquablement poétiques : « Les tempêtes que l’on avale » (2005) ou « Quand on s’emmêle des fois dans l’herbe » (2008).

Le voici, des années plus tard, avec son troisième album, intitulé « Nous étions jeunes », où sa voix s’est affermie, même si sa musique est toujours aussi relax (la chanson titre sonne comme du Neil Young époque « Heart of Gold »). La réalisation, signée Philippe B, y est sans doute pour quelque chose. Hudon se situe maintenant plus dans le paysage folk cool des artistes tels Avec pas d’casque (et Philippe B, justement). Sur la belle et épurée Alice ou presque, c’est l’intimité de l’amoureux à sa plus pure expression. Lorsque les accords de guitare électrique débarquent sur la lente Si tu pouvais m’enlever ma douleur, c’est une tout autre vague impressionniste qui envahit l’auditeur.

Carl-Éric Hudon trouve encore de très beaux titres de chansons, comme Que Dieu bénisse les marathoniennes. C’est pas tous les jours que l’on croise des telles images.

Ça n’empêche pas son disque de bien swinguer lorsque ça lui chante. Habile musicien, il peut épouser différents styles, comme le rock 60s sur Les hyènes. Le Hudon électrique semble très influencé par le style des Byrds, mais sa façon de chanter est souvent un peu naïve, tombant presque dans le pastiche. Betty Betty non n’est pas loin d’une chanson d’été qu’aurait chantée César et ses Romains. Oui, sans blague!

Bref, voilà un disque personnel et varié, intime, mais jamais lourd d’un auteur-compositeur-interprète qui fait son petit bonhomme de chemin, avec sa plume et sa guitare.

CARL-ERIC HUDON
Nous étions jeunes
(Indépendant, 2014)

-Genre : folk pop
-Dans le même genre que Philippe B, Panache et Avec pas d’casque

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.