J’ai parfois l’impression qu’il y a une telle masse de talents au Québec qu’un(e) artiste intéressant émerge avant qu’on ait eu le temps de pleinement savourer le précédent. Chacun a son angle, son créneau, son identité.

Catherine Leduc amène avec son premier album justement intitulé « Rookie » (recrue, en anglais), une musique folk aérienne qui fait penser à Mazzy Star (la mystérieuse Houston) avec la lenteur d’une Cat Power (la pièce intime Rookie). Le fait qu’elle chante en français d’une douce voix soyeuse lui donne une (fausse) impression de naïveté. Mais on a bel et bien là un solide album habité par une voix unique.

J’aurais tendance à la comparer avec Salomé Leclerc ou Klo Pelgag, mais seulement dans l’esprit « unique » que Catherine Leduc dégage. La musique de la Trifluvienne est plus folk que celle de Salomé et moins théâtrale que mademoiselle Klo. Leduc a développé un petit côté psychédélique (Vendredi Saint) assez spécial, autant musicalement que poétiquement. Ailleurs, c’est avec sa petite voix à la France Gall qu’elle opère (Préambule) mais dans un style plus flyé, un peu comme Daniel Boucher avait exploré il y a une dizaine d’années.

 

Et qui est Catherine Leduc? Surprise! C’est la chanteuse du duo Tricot Machine qui avait connu de beaux succès avec leur pop naïve de 2007 à 2010. C’est tout un changement de style! « Rookie » n’a absolument rien à voir avec la musique de son ancien groupe. C’est pourtant son même complice, Matthieu Beaumont, qui l’accompagne dans cette nouvelle aventure. Franchement bravo pour ce changement de cap drastique. Ils sont méconnaissables! Un signe de grand talent.

Cette fois, Catherine (voix, guitare acoustique, guitare classique, stylophone) et Matthieu (Polysix, Farfisa, Rhodes, piano, Clavinet, mélodica, stylophone, glockenspiel, percussions, harmonium, voix), sont entourés de Josianne Paradis (dont on parlait ICI, à la batterie, glockenspiel, voix), Émilie Proulx (basse, voix) et Simon Trottier (guitare électrique, lapsteel).
Le genre d’album qu’il faut écouter dans le bon état d’esprit pour aimer. Catherine Leduc amène l’auditeur dans son univers et il faut être prêt d’y plonger pour apprécier.

Moi, j’aime.

Catherine Ledic Rookie

CATHERINE LEDUC
Rookie
(Tricot Machine / Grosse Boîte, 2014)

-Genre: folk psychédélique
-Dans le même trip que Mazzy Star, Klo Pelgag, Jimmy Hunt

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.