La charmante chanteuse Brésilienne Céu a le sourire et le groove faciles. Tout simplement rayonnante sur la scène du Club Soda ce soir, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal, elle a enfilé les chansons pop funk de son enivrant répertoire. Plusieurs nouveaux morceaux de “Tropix”, paru le 25 mars dernier, mais aussi plusieurs titres que la communauté brésilienne (très nombreux dans la salle!) a beaucoup appréciés.

ceu festival de jazz 2016 3

Photo: Nico Pelletier, RREVERB

Et comment ne pas bouger des hanches, taper du pied, ou carrément danser – comme elle le fait si bien elle-même dans sa chemise multicolore et dans ses bottines noires – en écoutant les rythmes chauds de Céu. Si son band n’était pas le plus chaleureux qu’il m’a été donné de voir (plutôt statiques ces quatre messieurs), la chanteuse compensait facilement par sa lumineuse présence.

« Céu continuer à transcender les genres en incorporant beats et textures électros à sa palette sonore qui dépasse la world et la musique brésilienne. » dit le communiqué de presse faisant la promotion de son album, et c’est exactement ça. Un peu comme la Tunisienne Emel Mathlouthi qui expliquait lors de son concert aux FrancoFolies il y a quelques semaines ne plus vouloir être catégorisée comme représentante de son pays, mais en tant qu’artiste accomplie, Céu tente de sortir du carcan de la musique brésilienne, sans toutefois nier ses origines.

ceu festival de jazz 2016 2

Photo: Nico Pelletier, RREVERB

CÉU chantait au Club Soda le jeudi 30 mars 2016 dans le cadre du Festival international de Jazz de Montréal.

Consultez tous nos articles sur le Festival de Jazz ici.

 

Photos exclusives par Nico Pelletier, RREVERB, tous droits réservés

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.