Ceux et celles qui me connaissent m’ont souvent entendu le dire. Il ne faut pas lever le nez sur la pop. Il y en a de l’extrêmement bonne. Des mélodies dignes des grands compositeurs. Des émotions superbement transmises en 3 minutes 30 secondes, sur des rythmes faits pour plaire.

Mais lorsqu’on se penche sur la qualité de certaines compositions des hits pops, on (re)découvre parfois certaines perles qu’on avait pas remarquées. Des guitaristes ont repris quelques chansons pop archi célèbres et les ont transformées de façon magistrale.

Commençons par ce classique des Beatles, une des plus belles compositions de George Harrison, la très belle While My Guitar Gently Sleeps, jouée ici à la guitare classique par Dan C Holloway, un prof de guitare de plus de 30 ans d’expérience. Admirez la façon qu’il entremêle la mélodie chantée par Harrison et les lignes de guitares. On y entend tout!

Les chansons très pop des années 80 sont parfois d’étonnantes perles mélodiques. On a tous eu en tête la populaire chanson Voyage Voyage, seul succès de l’artiste française Desireless. Sous les doigts habiles du guitariste espagnol soYmartino, elle prend une toute autre allure!

Le guitariste américain Adam Rafferty en est un autre excellent qui a le talent de revoir certaines chansons pop avec sa guitare acoustique. Le voici interpréter le classique soul de Bill Withers Aint No Sunshine. Magnifique n’est-ce pas?

La jeune néo-zélandaise Lorde ne croyait, du haut de ses 17 ans, qu’elle créerait un tel engouement mondial avec son excellent album « Pure Heroine » l’an dernier. Mais, que voulez-vous, lorsqu’on écrit de bonnes chansons, ça marque de façon importante. Voici la célèbre Royals à la guitare acoustique, par Kelly Valleau.

Je ne suis pas un fan de Michael Jackson que j’ai toujours trouvé « too much » même dans les années où il portait sa couleur originale et ses traits normaux. Mais je dois lever mon chapeau à quelques-unes de ses chansons qui, mélodiquement parlant, sont de petits bijoux. Human Nature, composée par Steve Porcaro et John Bettis est l’une d’elles, et le guitariste Tom Van Roy nous le démontre parfaitement. Observez bien comment il effectue la descente d’accords, à deux mains sur le manche.

Pour terminer, une succession de grands classiques du hard rock repris à la guitare classique par José Farinha. On passe de Metallica (Nothing Else Matters) à Led Zeppelin (Stairway To Heaven), aux Eagles (Hotel California), Eric Clapton (la douce Tears in Heaven) et quelques morceaux des Beatles, tous signés par Paul McCartney (When I’m 64, Lady Madonna et Penny Lane).

Vous avez entendu une version originale d’une chanson pop? Indiquez-le dans les commentaires ci-dessous!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.