Le trio Dear Criminals continue de s’affirmer en tant qu’entité propre, dorénavant bien plus qu’un side project de Frannie Holder, co-leader de Random Recipe. La sensibilité de cette chanteuse à la voix douce et aux émotions délicates peut enfin s’épanouir complètement dans cette formation aux musiques aériennes (comme la très belle Drop).

L’autre élément qui accentue cette belle émotion est la présence de Charles Lavoie lui aussi un chanteur sensible. Alors que le duo Holder avec la dynamique rappeuse Fabrizia Difruscia dynamisait l’oeuvre de Random Recipe, c’est l’effet inverse qui se produit avec le combo Holder-Lavoie. Tout se calme. Charles Lavoie est un chanteur dont la vulnérabilité se sent à chaque phrasé (comme sur Broken Land / Our Shelter, la pièce maîtresse, longue de 7 minutes), ce qui nourrit sans équivoque celle de Frannie Holder. Un autre partenaire chez Random Recipe, Vincent Legault, s’occupe des claviers et programmations.

 

Par moments, Dear Criminals se rapproche de l’émotion qu’un Patrick Watson peut aller chercher dans ses moments les plus calmes, ou, en français, une Salomé Leclerc. De la pure beauté dans une sensibilité à fleur de peau.

Contrairement à leurs performances scéniques qui en imposent, notamment avec une basse dubstep exagérément forte, « Strip » se dévoile tout en douceur. La voix de Frannie Holder est carrément magistrale par moments, touchant l’âme par sa douceur et son spleen.

Un magnifique album, paru en mai 2015, dans lequel il fait bon se perdre et lâcher prise. Je vous le souhaite, c’est un beau moment à passer.

Les Dear Criminals seront en show le 29 mars à la sala Rossa dans un concept “Stripped down”, soit un concert intime et presqu’acoustique. Ne le manquez pas car ils prendront une pause de la scène afin de composer la musique de Nelly, le prochain long-métrage de  Anne Emond, puis de la pièce Les lettres d’amour, mise en scène de David Bobée avec Béatrice Dalle, dans laquelle ils joueront également (du 12 avril au 7 mai à l’espace go, puis en France). Finalement, on les entendra du 12 au 25 mai dans “Things are leaving quietly, in silence” spectacle de danse contemporaine au Monument National pour lequel ils composeront la musique.

DEAR CRIMINALS
Strip EP
(indépendant, 2015)

-Genre: électro émotif
-Dans les mêmes vibes que Salomé Leclerc, Feist, Patrick Watson

Procurez-vous le EP numérique, au prix que vous désirez, sur la page Bandcamp du groupe
Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.