Basse bien grasse prédominante et rythmes pesants sont les prémices sur ce «debut album» (comme disent les anglais) du duo britannique rock ROYAL BLOOD.

L’EP, Out Of The Black, commence par une entrée en matière instrumentale à la Rage Against The Machine accompagnée d’une voix « Jack Whitée » sur la première piste qui donnera le ton de ce court EP de seulement 4 chansons. L’agressivité y est bien ressentie et la tension ne se dissout pas par la suite. La roue n’est pas réinventée mais l’exécution est bonne!

Certaines chansons laissent entrevoir des touches un peu plus blues rock ou garage. On peut clairement s’attendre à des hochements de tête et des piétinements cadencés. Bref, ça donne envie de bouger fortement… « Mosh Pit !!!! »

Le duo est composé d’un bassiste et d’un percussionniste. Comme ces deux fonctions vont de pair et forment la base (en général) du rythme, la synchronisation des deux antagonistes est excellente et les transitions sont ainsi bien alimentées.

À brûle-pourpoint on prétendrait que Out Of The Black manque de diversité dans les ambiances, mais il est un peu difficile de sciemment se prononcer vu sa courte durée.

On peut tout de même songer que ROYAL BLOOD demeure un band prometteur puisque les rumeurs veulent qu’ Arctic Monkeys les cautionne. D’ailleurs, est-ce moi ou on y perçoit parfois des petites touches semblables?

(Pour écouter des extraits, cliquez sur l’image principale plus haut)

 

thumb
ROYAL BLOOD
Out Of The Black – EP
(2014 – Warner UK)

-Genre : Rock Alternatif
-Dans le même genre que Rage Against The Machine, Jack White, Arctic Monkeys

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

J-F Richard
Blogueur - RREVERB
Google+

Toujours à la recherche de nouveautés musicales et d'émotions fortes, c'est à travers ses textes que J-F invite les gens dans son univers éclectique. Adepte du rock, en passant par le blues, jusqu'au classique, ce musicien en herbe arbore un penchant pour la musique électronique puisqu'elle en permet l'amalgame. Son but chez RREEVERB est de faire ressortir l'atmosphère vécue lors de ses diverses écoutes et présences en salles.