Je ne cesse de vanter la scène jazz québécoise car il y a tellement un beau bassin de jeunes musiciens qui en émerge que je ne fournis pas en matière de chroniques de disques ou concerts! Que ce soit chez Jérôme Beaulieu (avec Misc), Jonathan Turgeon Trio, Bellflower, Hichem Khalfa, Rachel Therrien, Arnaud Spik-Saucier, Jowee Omicil, Myriad3 et certains plus expérimentés comme Marianne Trudel, François Bourassa et tant d’autres, on y trouve toujours du jazz allumé. Dynamiques, audacieux, recherchés, ces musiciens renouvèlent le jazz et le rendent plus cool que jamais, suivant la ligne des Bad Plus, Vijay Iyer, Shai Maestro et autres EST qui ont également fait évolué le genre dans les dernières années.

La pianiste Emie Rioux-Roussel est une autre de ces talentueuses musiciennes jazz qui font tranquillement leur place au soleil. Son 4e album “Intersections” vient de paraître sur la prestigieuse étiquette Effendi et présente l’artiste de la Rive-Sud de Montréal dans un contexte fort intéressant. Roussel et son trio mettent la table avec deux dynamiques morceaux, 3e vague, puis Nulla regula sine exceptione, avant de bifurquer vers un délicieux morceau de soul jazz, Away, sur lequel la chanteuse invitée Malika Tirolien peut s’exprimer. On y sent des influences pigées autant chez les Lianne La Havas de ce monde que chez George Benson. Un beau flash!

On écoute quelques extraits de cet album et des précédents:

 

Le jeu du batteur Dominic Cloutier est à souligner sur cet album, notamment sur Aroma d’Aosta, un dynamique morceau aux mille subtilités et changements rythmiques. Le contrebassiste Nicolas Bédard contribue également largement à cette pièce avec un long solo. La finale de ce morceau frise le rock!

De plus, Roussel peut compter sur Lex French à la trompette sur De Tadoussac à Auckland et sur le grand Norman Lachapelle à la basse sur Tout le monde ensemble. De belles pointures en renfort aux jeunes talents! Bra

roussel et band

Tous ensemble: Cloutier, Tirolien, Roussel, Lachapelle, Bédard et French

 

Dans sa bio sur son site web, on apprend que depuis la fin de ses études, Roussel est enseignante et accompagnatrice au Programme Jazz-pop du Cégep de Rimouski, Québec.

Voilà un autre solide album qui alimente la déjà riche scène jazz d’ici!

EMIE R ROUSSEL TRIO intersections

EMIE R ROUSSEL TRIO
Intersections
(Effendi, 2017)

-Genre: jazz instrumental moderne
-Dans la même foulée que Misc, Vijay Iyer

Écoute et achat sur iTunes
Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.