La fille et sa harpe, ainsi pourrait se traduire le délicieux nom d’Emilie & Ogden. Ces jours-ci, on ne semble jurer que par elle, la discrète mais confiante Emilie. Les critiques sont dithyrambiques, le public conquis par son lancement d’album « 10 000 » à guichets fermés dans la magnifique salle intime du Gesù.

Celle qui s’est faite remarquer sur la scène internationale récemment grâce à sa reprise de l’icône de la pop Taylor Swift Style (pas loin de 300 000 vues sur Youtube) et qui sort son premier album « 10 000 » (prononcé ten thousand, à l’anglaise), semble tout droit sortie d’un film de Wes Anderson (comme l’ambiance du vidéoclip What Happened). Petite frange régulière, jupe ou robe adorable, et surtout, une harpe comme accessoire de compagnie ! Si ce dernier élément est loin d’être rare dans la musique indie (on pense à Joanna Newsom, ou plus proche de nous Sarah Pagé dans The Barr Brothers), il fait quand même son effet.

 

Le son délicat et aérien de la harpe aurait tout pour nous assoupir, mais sous les doigts d’Emilie Kahn, il en est tout autrement. Réalisé par son complice Jesse Mac Cormack, l’album « 10 000 » en a autant de raisons de nous rester dans la tête. Dans le fond, soyons honnête, nous avons affaire ici à de la vraie pop, avec un enrobage folk, à moins que ça ne soit l’inverse. La combinaison de la voix douce et chaude d’Emilie avec sa Odgen (marque de harpe) est gagnante et surtout envoutante sur toute la ligne. C’est comme si tout au long de ses chansons, un long fils d’Ariane nous menait directement vers un seul but : l’émotion brute, sincère et forte qui nous pousse à l’absurde, dans nos limites les plus étendues. Les mélodies nous gardent souvent prisonnières, tellement elles glissent avec facilité. Si la mélancolie est palpable ici et là, la lumière n’est tout de même jamais loin dans les textes d’Émilie.

 

L’auteur, compositrice et interprète s’apprête à faire une tournée en première partie de ses amis d’Half Moon Run en Europe puis continuer aux États-Unis et au Canada, ou on aimerait bien la revoir avant début 2016 sur Montréal !

emilie-and-ogden-560x560
EMILIE & OGDEN
10 000
(Secret City Records, 2015)

-Genre : pop-folk
-Dans le même genre que Joanna Newsom, Feist, Cat Power

Lien d’achat en ligne (Itunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Yolaine Maudet
Blogueuse - RREVERB

Créatrice de contenu écrit, Yolaine prête sa plume pour différentes organisations, en s’emparant des blablas pour les transformer en beaux mots. Attirée par la vivacité et le puits sans fin de créativité de la musique, elle se nourrit de décibels plusieurs fois par jour pour maintenir son équilibre mental. Son but : vous donner la piqûre des concerts et affuter vos oreilles !