Cette auteure-compositrice-interprète de 32 ans, qui écrit ses chansons dans son appartement de Belleville, nous dévoile son univers personnel et son caractère unique et charmant, dans la lignée des Jeanne Cherhal, Albin de la Simone et autres Olivia Ruiz.

Dès les premières chansons de son premier album, on l’adopte. L’Autre bout du monde est un morceau un peu spécial – mais fascinant – dans son traitement, qui n’est pas sans rappeler les arrangements de Françoiz Breut. Boby Chéri ressuscite le jazz des années 1940. Voilà pourquoi et Je ne sais pas choisir sont de rigolotes pièces qui montrent d’une part le côté comptine, d’autre part le côté coquine de la jeune pianiste.

Voici quelques extraits.

 

À partir du cinquième morceau, le disque bascule dans l’univers plus intime d’Émily Loizeau. Deux chansons en anglais, I’m Alive et Leaving You, traitent d’amours difficiles. Sur la route dépeint un paysage plutôt triste, sans du tout être morne, mais ce n’est pas là sa force. C’est dans les chansons à la Je suis jalouse, où l’on savoure son humour noir, que l’on craque.

Elle y expose ses sentiments de rancœur, de tristesse et même de vengeance étouffée à la rencontre de la nouvelle flamme de son ex : « Les photos de New Hampshire / Ton voyage en amoureux / Avec Adèle de Bayeux / Je trouve son nom ridicule / On dirait une marque de pull ». Hé hé, on n’a pas de mal à imaginer la scène… Le tout est hanté par la présence d’Andrew Bird, brillant violoniste et Franck Monnet, qui a assisté émily à la réalisation.

emily-loizeau-sexy

En 2011, Emily Loizeau signera la réalisation du premier opus de Salomé Leclerc, “Sous les arbres”, qui fera éclore un nouveau talent.

À découvrir.

emilyloiseaulautreboutdumonde

EMILY LOIZEAU
L’Autre bout du monde
(Fargo, 2006)

-Genre : nouvelle chanson française
-Dans la même cour que Françoiz Breut, Albin de la Simone, Zaz, Camille

Écoutez et/ou achetez l’album sur Google Play
Suivez cette artiste sur Facebook
Voyez ses clips sur YouTube

Cette critique est initialement parue sur emoragei magazine

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.