Magnifique album, signé Feathership, de doux folk inspiré qui se laisse écouter autant durant les petits matins tranquilles qu’en pleine nuit, dans l’intimité. Les titres plus rythmés – parce qu’il y en a – sont eux aussi très réussis!

Ce duo montréalais est composé de JP Sauvé (alias Jay Pea, chanteur, compositeur) et Vincent Blain (producteur et multi-instrumentiste) qui s’inspirent visiblement de ce que font Iron & Wine, David Dondero, Fleet Foxes, Elliott Smith bref, de tous ces folksingers qui misent sur la douceur et l’authenticité pour séduire. Après deux pièces très intimes (Howl et Lion’s Home), Feathership décolle vraiment avec Buried Shame, un morceau inspiré et inspirant, dans lequel les chœurs amènent une ampleur noble et un côté angélique légèrement gospel. Une beauté.

Voici quelques chansons de l’album « Howl ».

Les pièces se suivent mais ne se ressemblent pas. Pourtant, on demeure dans le même état d’esprit tout au long de “Howl”. Sauf peut-être sur Modern Love, une pièce beaucoup plus rythmée qui fait presque sursauter, en plein milieu de l’opus. Feathership revient rapidement sur le chemin qui leur sied le mieux : Reverie est une très belle chanson folk sur laquelle une guitare électrique enjolive la douce voix de Jay Pea. On ne peut passer sous silence la présence de Blain, essentielle, qui amène des harmonies soyeuses, tout au long de l’album.

Feathership montre également son talent à toucher à d’autres styles: Tumbling est un joyeux stomp au banjo alors que la brève Missing You est presque une comptine, à laquelle s’ajoute un hautbois. Original et agréable. Silent Frames est un rock’n’roll classique, avec mélodie mémorable, à la Pete Yorn ou Tom Petty. Décidément, ces gars réussissent tout ce qu’ils entreprennent! Excellent!

Jean-Philippe Sauvé avait lancé Arrivals and Departures en 2006, alors que Blain travaillait avec Polipe, Navet Confit et L’indice. En 2009, Feathership – complété par Gregory Leclair-Paquet (ex-guitariste de The Stills), Mathieu Vézio (batteur dans Mille Monarques et L’indice) et Étienne Rocheleau (bassiste dans L’indice) avait publié un premier EP.

Feathership

FEATHERSHIP
Howl
(Maisonnette, 2014)

-Genre : folk indie pop
-Dans le même mood que Revolver, Iron & Wine, Ray Lamontagne

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.