Que ce soit par les grandes œuvres chorales, les plus brillantes fresques symphoniques, les récitals de piano ou même les ambiances méditatives des musiques sacrées, vous êtes invités cette année à une saison de découvertes. Pour la 38e saison du Festival de Lanaudière, qui se déroulera du 4 juillet au 2 août, le directeur artistique Alex Benjamin vous propose une programmation dynamique et variée en compagnie d’artistes généreux et engagés. Aux vingt concerts offerts à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay et dans les églises de la région, s’ajoutent quatre concerts au Musée d’art de Joliette et deux concerts à la salle Rolland-Brunelle, en plus de quatre soirées de cinéma et de quatre matinées de yoga en plein air.

LES GRANDS ORCHESTRES AU RENDEZ-VOUS
Cet été, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, les Violons du Roy, l’Orchestre de chambre I Musici, l’Orchestre national de Jazz de Montréal, l’Orchestre des concerts cinématographiques de Montréal, le Youth Orchestra of the Americas  et l’Orchestre du Festival donneront des concerts à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay.

L’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, interprétera, le samedi 4 juillet à 19 h 30, deux œuvres qui explorent le thème du sacré de manière lumineuse et inspirée. Dans un premier temps, une œuvre orchestrale de Bohuslav Martinu, « Les fresques de Piero della Francesca ». En deuxième partie, la « Messe n° 3 » d’Anton Bruckner, compositeur dont Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain ont révélé à de nombreuses reprises, sur disque comme au concert, la grandeur et la profondeur d’âme. Plus tôt dans la journée, soit à 14 h, les mélomanes auront le plaisir d’entendre en harmonie des œuvres populaires du répertoire pour deux et quatre pianos. Les six pianistes Jeanne Amièle, Amélie Fortin, Simon Larivière, Marie-Christine Poirier, Charles Richard-Hamelin et Larry Weng sauront vous éblouir par leur virtuosité et leur intelligence musicale.

Le dimanche 5 juillet, l’Orchestre de chambre I Musici, dirigé par Jean-Marie Zeitouni, vous fera passer un après-midi riche en émotions. Vous pourrez y entendre Last Round d’Osvaldo Golijov qui rend hommage au légendaire tango argentin. En contraste à cette danse sensuelle, nous vous proposons le Concerto pour deux violons de Johann Sebastian Bach avec deux grands solistes de chez nous, suivi de la « Sérénade pour cordes » de Tchaïkovski.

Les Violons du Roy, sous la direction de Mathieu Lussier, seront de retour le dimanche 12 juillet pour vous présenter un concert en hommage à Mozart. Le pianiste américain Jeremy Denk, reconnu pour son charisme, fera ses débuts à l’Amphithéâtre, tout comme la soprano Mireille Asselin. Au programme, le dramatique Concerto pour piano n° 20, la brillante symphonie « Haffner » et de grands airs d’opéras.

Le Youth Orchestra of the Americas est composé d’une centaine de musiciens qui œuvrent tous dans les meilleurs orchestres du Canada, des États-Unis, du Mexique et de nombreux pays d’Amérique du Sud. Lors de leur tournée canadienne, ils s’arrêteront au Festival, le dimanche 26 juillet, en compagnie de la pianiste Ingrid Fliter, gagnante du prestigieux Prix Gilmore, pour un programme comprenant trois oeuvres qui évoquent l’Amérique : le Concerto en sol de Ravel, la symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvorák et « Sinfonia India » de Carlos Chávez.

L’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), dirigé par Kent Nagano, donnera deux concerts lors du dernier week-end de la saison, le 31 juillet et 1er août. Le vendredi, le pianiste et ambassadeur artistique du Festival, Alain Lefèvre, se joindra à l’orchestre et son chef pour interpréter une des œuvres favorites des mélomanes, le Concerto en la mineur de Grieg, suivi de la Symphonie nº 2 en ré majeur de Brahms. La première  partie du concert sera consacrée à « Finlandia » de Jean Sibelius. Le lendemain, avec l’OSM et entouré de l’Ensemble choral du Festival et de quatre grands solistes (Aline Kutan, soprano, Michèle Losier, mezzo-soprano, Michael Schade, ténor, Christian Immler, basse), Kent Nagano interprétera la grande Missa solemnis (« Messe solennelle ») en ré majeur de Beethoven.

Finalement, l’Orchestre National de Jazz de Montréal, sous la direction de Matthias Rüegg, vous invite, le dimanche 2 août, à découvrir ou redécouvrir un grand compositeur de jazz : Duke Ellington. Au programme, des classiques tels que « Such Sweet Thunder », « The Star-Crossed Lovers », « Take the A Train » et plusieurs autres.

LE FESTIVAL SOULIGNE LE 100E ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE SCRIABINE
Cette saison, deux concerts seront offerts à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay pour souligner le 100e anniversaire de la mort du grand compositeur romantique russe Alexandre Scriabine. Pour l’occasion, un premier concert, le samedi 11 juillet, réunira sur scène l’Orchestre du Festival et le Chœur de chambre du Festival, sous la direction de Jean-Marie Zeitouni. Au programme, une œuvre touchante, lyrique et romantique, « Le pèlerinage de la Rose » de Robert Schumann, puis l’orchestre seul interprétera le magnifique « Poème de l’extase » de Scriabine.

Le samedi 18 juillet, nous poursuivrons notre célébration de l’œuvre de Scriabine avec un programme entièrement russe. Deux œuvres célèbres, « Une nuit sur le Mont Chauve » de Moussorgski et la symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski, seront jumelées au Concerto pour piano de Scriabine. En vedette, deux musiciens dont la fougue, l’intelligence et la générosité sont déjà connues et appréciées des habitués du Festival, le chef d’orchestre Christoph Campestrini et Benedetto Lupo, un des plus grands poètes du piano de notre temps.

En conclusion à cet hommage au grand compositeur russe, nous vous proposons quatre concerts en églises. Tour à tour, les pianistes Alexander Melkinov (13 juillet), Avan Yu (14 juillet), Benedetto Lupo (20 juillet) et Stewart Goodyear (21 juillet), interpréteront 30 ans de musique pleine de magie et d’émerveillements, aux côtés de grandes pages de Mozart, Chopin, Liszt, Debussy, Ravel et Janácek.

UN GRAND CLASSIQUE : LE FANTÔME DE L’OPÉRA SUR ÉCRAN GÉANT
Le vendredi 17 juillet, venez vivre des émotions fortes avec la présentation sur écran géant du film « Le Fantôme de l’Opéra ». L’Orchestre des concerts cinématographiques de Montréal, sous la direction de Gabriel Thibaudeau, et la soprano Gerda Findeisen seront sur scène pour vous faire vivre une soirée cinéma comme à la belle époque. Frissons et magie seront au rendez-vous!

TOUS EN CHŒUR!
Toujours populaire, la formule « Tous en choeur ! » réunira sur la scène de l’Amphithéâtre l’Orchestre du Festival et le Chœur Fernand-Lindsay, sous la direction de Julien Proulx, ainsi que la soprano Marie-Josée Lord, pour une célébration du chant choral. Le samedi 25 juillet, nous vous proposons un voyage autour du monde avec des œuvres de Rossini, Gounod, Mascagni, Smetana, Gershwin, Borodine, J. Strauss II, Bizet, Puccini et Verdi.

ON SE LÈVE ET ON CHANTE, C’EST L’HEURE DU GOSPEL
Le dimanche 19 juillet, venez vivre l’énergie contagieuse de la musique gospel avec le Jireh Gospel Choir. Formé d’une douzaine de chanteurs et d’une équipe de musiciens, les membres de Jireh ont parcouru les routes du Québec, du Canada, des États-Unis, jusqu’en France et en Italie, pour célébrer cette musique pleine de vie et d’entrain. Qu’il se produise en plein air ou dans une salle intime, le groupe offre un gospel électrisant qui ne laisse personne indifférent. Des grands classiques aux compositions originales, Jireh allie gospel traditionnel et contemporain avec brio!

LA SÉRIE DES CONCERTS EN ÉGLISES
En plus des quatre concerts en hommage à Scriabine, le Festival propose, pour sa première semaine de sa série en églises, deux concerts de musique sacrée de la Renaissance, du baroque et d’aujourd’hui. Le lundi 6 juillet, les chanteurs du Studio de musique ancienne de Montréal présenteront le concert « La terre tremblera », composé d’œuvres de la Renaissance évoquant le thème de la fin des temps, dont la magnifique messe « Et ecce terra motus »à douze voix du compositeur français Antoine Brumel.

Le mardi 7 juillet, les Violons du Roy, sous la direction de Mathieu Lussier, accompagnés de la soprano Mireille Asselin et de la mezzo-soprano Michèle Losier interpréteront la cantate de Jean-Sébastien Bach « Très Haut, efface mes péchés ». En première partie, vous pourrez y entendre des œuvres méditatives d’Arvo Pärt et de Peteris Vasks.

La soirée de clôture des concerts en églises sera consacrée à l’œuvre de Dimitri Chostakovitch. Le jeudi 23 juillet, un des quatuors les plus aventureux au pays, le Quatuor Molinari, interprétera trois œuvres tirées de ce grand compositeur russe.

NOUVEAUTÉ : CONCERTS AU MUSÉE D’ART DE JOLIETTE ET À LA SALLE ROLLAND-BRUNELLE
Le Festival de Lanaudière est fier de s’associer à Akousma pour la présentation d’AKOUSMA@LANAUDIERE 2015, le jeudi 16 juillet au Musée d’art de Joliette, magnifiquement rénové. Lors de cette soirée, vous serez invités à venir explorer  diverses formes de musique électroacoustique. Au programme, aux côtés de pièces de Louis Dufort et Simon Chioini, des performances de Myriam Bleau, dont l’œuvre intègre des éléments hip hop, techno et pop, de Jean-François Laporte, créateur intuitif qui depuis plusieurs années développe et fabrique des instruments de musique aux sonorités non conventionnelles, et de l’artiste américain Keith Fullerton Whitman, connu pour ses compositions sur système de synthèse modulaire.

Sous le thème « Une musique en mémoire », les trois autres concerts présentés au Musée d’art de Joliette célèbreront le patrimoine culturel du Québec. Les deux premiers concerts, mettant en vedette le violoniste Victor Fournelle-Blain (27 juillet) et le Trio Hochelaga (28 juillet), seront consacrés à des compositeurs qui ont œuvré au Québec des années 1920 aux années 1970. Vous aurez ainsi l’occasion de redécouvrir des oeuvres d’Auguste Descarries, Rodolphe Mathieu, Jean Papineau-Couture, Alexis Contant, Jean Vallerand, Maurice Dela et Claude Champagne. Pour le troisième concert de la série « Une musique en mémoire », le Festival présente, le 30 juillet, « Hommage à Leduc, Borduas et Riopelle » du compositeur Simon Martin. Trois œuvres de ces géants de l’histoire de la peinture québécoise seront imaginées en musique par trois ensembles tout en contrastes : le Trio de guitares contemporain, Quasar quatuor de saxophones et le Quatuor Bozzini.

Le vendredi 10 juillet, pour notre premier concert à la Salle Rolland-Brunelle, retrouvez les percussionnistes de SIXTRUM dans « K’anchay : le fantastique en sons et en image », un spectacle multimédia où se rencontrent les imaginaires de quatre créateurs québécois maîtres de l’audiovisuel.

Le vendredi 24 juillet, place à la sublime Ute Lemper dans « Dernier tango à Berlin ». Offrez-vous un voyage unique et magique dans les cabarets de Berlin, les cafés de Paris et les milongas de Buenos Aires en compagnie de cette voix chaleureuse et envoûtante, qui interprétera pour vous des mélodies de Kurt Weill (« Yukali », « Sourabara Johnny », « Bilbao Song »), Jacques Brel (« Amsterdam », « Ne me quitte pas ») et Astor Piazzolla (« Yo soy Maria », « Pajaros perdidos »), aux côtés de grands classiques des cabarets berlinois (« Lilli Marleen », « Koffer in Berlin ») et de la chanson française (« Milord », « La vie en rose »).

CINÉMA MUSICAL ET YOGA EN PLEIN AIR
La série de cinéma en plein air du Festival, incontournable de la vie culturelle, est de retour pour une dixième édition. Bien à l’abri sous le toit de l’Amphithéâtre, vous êtes conviés à cette activité entièrement gratuite où vous pourrez visionner, les mardis soirs de la saison, des films où la musique est au cœur de l’action : Annie (2014), Nouveau refrain (2014), La reine des neiges (2013) et Drumline (2002).

Nouveauté cette année : Le Festival de Lanaudière, en collaboration avec le Centre Soi de Joliette et Espace Terra Yoga, invite les adeptes du yoga à vivre, les samedis matins de la saison, une expérience unique sur le site enchanteur de l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay.

REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES
Le Festival de Lanaudière souhaite remercier ses principaux partenaires qui contribuent directement au maintien des hauts standards artistiques et d’accueil à la clientèle qui le caractérisent : le commanditaire présentateur Hydro-Québec en collaboration avec La Presse+ et le 98,5 fm, le gouvernement du Québec à travers le Conseil des arts et des lettres du Québec et Tourisme Québec, le gouvernement du Canada par le Ministère du Patrimoine canadien et Développement économique Canada, les municipalités de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies, le Mouvement Desjardins du Québec, la Société des alcools du Québec, la fondation J.-A. De Sève, Mme Jacqueline Desmarais, Yamaha Musique, Raymond Chabot Grant Thornton, l’Association touristique régionale de Lanaudière, le centre local de développement Joliette, la Société de la Place des Arts et finalement les municipalités de la région ainsi que ses nombreux partenaires du domaine de la culture, des médias, de l’hôtellerie et de la restauration.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.