Peu d’artistes de ce calibre sont aussi prolifiques que l’Honorable Frank Black : 9 albums solo en 10 ans, « Show me your tears » succédant aux 2 albums lancés simultanément à peine 12 mois plus tôt ! Toujours entouré de la même bande, toujours ce son country rock, toujours la même méthode d’enregistrement live en studio, Black semble maximiser son studio mobile qu’il trimbale partout où il va (My Favorite Kiss).

Si on doit lui reprocher un manque d’originalité au niveau des arrangements, l’écriture est toujours aussi intéressante. Lorsqu’on se plonge dans les textes de Black, on y trouve toujours cette façon ambiguë de traiter réalité avec fiction, de mêler des dossiers personnels avec des réflexions plus larges, souvent d’une phrase à l’autre (When will happiness find me again ?) rendant le tout précis et vague à la fois. Plusieurs titres de cette nouvelle galette parlent d’amour, d’une relation brisée, de désir (la punkette Nadine), ce qui est plutôt rare dans l’œuvre de l’ex-leader des Pixies. Frank aurait-il été amoureux ?

Chose certaine, « Show me your tears » est l’album le plus accessible de la carrière de Black : plusieurs chansons épousent un format assez standard (Horrible day, Coastline) et d’autres pourraient même se frayer un chemin à la radio (Goodbye Lorraine), tranquillement, sans fracas. Un nouvel album qui s’imbrique logiquement, mais sans surprise, dans la discographie de Mr Black.

Ce sera le dernier album avec les Catholics. Le groupe, composé de Scott Boutier (batterie), Rich Gilbert (guitare, piano, pedal steel guitar, chant), David McCaffrey (basse, chant) et David Philips (guitare, pedal steel guitar, chant) sera démantelé puisque Black reformera une première fois les Pixies, qui tourneront en 2004.

FRANK BLACK & THE CATHOLICS
Show Me Your Tears
(SpinArt Records / Sonic Unyon, 2003)

-Genre: alternative country rock
-Dans le même genre que Violent Femmes, Go-Betweens, Tanya Donelly

Lien vers la page Facebook de l’artiste

Cet article est originalement paru dans les pages du magazine emoragei, en 2003

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.