C’est une proposition assez unique que les Grave Babies amènent avec leur second album sur étiquette Hardly Art, « Holographic Violence ».

Le band de Seattle y mélange une forte influence des Sisters of Mercy et des Jesus & Mary Chain (Beautiful Lie) avec des éléments qui rappellent les meilleurs moments des Cure (la guitare à effets de Eternal (On and On)). La voix de Danny Wahlfeldt, également fondateur du groupe, et principal auteur et compositeur, est lourde et grave, sans jamais tomber dans le métal. C’est le rythme plutôt lent qui garde les Grave Babies du côté plus léger du hard rock. Avec une batterie plus lourde, ils vireraient métal en un iota (Try 2 Try). Des influences du côté du stoner grunge à la Alice In Chains pointent ici et là, mais en gardant une froideur des années 80.

 

Le véritable attrait des Grave Babies – outre le néo black wave qu’ils ramènent des années 80 – vient des guitares. Les multiples couches que Wahfeldt, Bryce Brown (basse), Claire Haranda (claviers) et Mark Gajadhar (batterie) appliquent sur leur musique rendent le tout riche et intéressant. Dommage que le jeu de batterie sonne autant comme une machine (Something Awful), ce groupe aurait vraiment intérêt à alourdir leur son pour gagner en « umph ».

Néanmois, la plupart des chansons sur « Holographic Violence » sont assez hypnotiques pour captiver l’esprit. Les paroles de Wahlfeldt , par contre, sont très sombres et morbides, voire apocalyptiques. À essayer dans vos sombres moments.

« Holographic Violence » est paru le 24 juillet 2015.

GRAVE BABIES
Holographic Violence
(Hardly Art, 2015)

-Genre: black wave light stoner grunge
-Avec des morceaux des Sisters of Mercy, Alice in Chains, Jesus & Mary Chain

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du label et du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.