Il était temps que je vous parle de l’excellent album signé par Fred Fortin, Olivier Langevin et Pierre Fortin sous le nom collectif de Gros Mené. Le deuxième opus du trio du Saguenay-Lac-St-Jean s’appelle « Agnus Dei » et est l’œuvre la plus rock garage sale la plus réussie que j’aie entendue depuis le Jon Spencer Blues Explosion!

Non seulement les guitares sont fuzzées, le drum échevelé mais on a aussi des paroles bien garrochées dans une poésie parfois étrange (Venus de Milo) évoquant des scènes bien concrètes (« J’ai pas pris Ovechkin dans mon pool / J’avais l’choix entre Perry pis Stamkos / J’ai pas pris Ovechkin dans mon pool / J’aurais-tu dû prendre Ovechkin? / Chu sorti du sous-sol à Carlos / Mon chum me crisse une bine sur l’épaule / «T’as pas pris Ovechkin dans ton pool!»»).Yeah! Tu ne peux pas faire plus Québécois que ça comme paroles!

La disto est toujours présente et le rock sale de Gros Mené peut effrayer de prime abord, mais on apprend vite à apprécier ce gros son brut qui met en valeur les excellents musiciens que sont Fortin, Fortin et Langevin (L’amour dans le rock). Notons la présence de l’excellent Robbie Kuster (batteur de Patrick Watson) sur quelques titres.

 

Cet album devrait convaincre ceux et celles qui pensent qu’ils ne peuvent pas faire du bon rock viril en français au Québec!

gros mené agnus dei

 

GROS MENÉ
Agnus Dei
(Grosse Boîte, 2012)

Lien vers achat en ligne (iTunes)
Devenez fans de Gros Mené sur Facebook

 

 

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.