Le groupe I.No fait un pop rock extrêmement agréable, très bien exécuté, qui me fait penser autant à Metric que The Cure, pour la combinaison du plaisir qu’ils ont à jouer ensemble et du côté obscur qu’ils aiment mettre de l’avant sur certains titres. Amélie Nault (chant) et Olivier Beaulieu (percussions) composent des morceaux qui ont beaucoup d’âme et ont le talent d’y insérer des séquences mélodiques extrêmement accrocheuses à des moments-clés. Ainsi, la chanson Troubled Waters semble assez sombre jusqu’à ce que les chœurs viennent illuminer soudainement la pièce. Suit Mon chéri, un tendre morceau folk qui ne tombe dans aucun cliché ni déjà-vu.

Leur premier album, Haunted Hearts, sorti en 2012 sur étiquette Vega, présente la facette la plus sérieuse du groupe. Les chansons sont intenses, teintées d’une ambiance hantée. La réalisation est impeccable. Sur scène, leur joie de vivre est beaucoup plus apparente, et leur énergie devient alors contagieuse. Alexandre Blais (basse) et Simon Pedneault (guitare) complètent la formation.

Ce qui est particulièrement intéressant avec la musique d’I.No est le fait que les musiciens n’en font pas trop. Chacun est à sa place, laissant de l’espace à l’autre, permettant ainsi que l’on entende bien chaque note, tout en créant une ambiance cohérente et habitée. Du très beau travail.

I.No m’ont agréablement surpris, ne m’attendant à rien de ce nouveau groupe basé à Québec. Plus je les écoute plus je les apprécie… Je ne suis pas le seul à tomber sous leur charme : les festivals Envol et Macadam et le concours Le plus beau rythme de la Mauricie du Festivoix de Trois-Rivières les avaient déjà applaudis en les élisant gagnants de leurs éditions 2009 et 2010, respectivement, avant que le Festival Diapason leur attribue leur Coup de Cœur. Ils ont plus récemment fait partie du voyage à Austin en tant qu’ambassadeurs des talents d’ici à SXSW, sous le chapiteau « Planète Québec », aux côtés des Ariane Moffatt, Plants & Animals, Creature, Fanny Bloom, Ian Kelly, Leif Vollebekk, Parlovr…

Les voici au Festival d’Été de Québec, interprétant Label Me, un de leurs morceaux les plus accrocheurs.

I.NO
Haunted Hearts
(Vega, 2012)

-Genre: folk pop
-Dans la même foulée que Willows, Ian Kelly, Cats on Trees

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers le channel YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.