Il y aura toujours des guitaristes plus rapides, plus spectaculaires, plus flamboyants que Jordan Officer. Mais peu d’entre eux pour se vanter de saisir aussi bien l’essence de la musique blues, swing, jazz que le Montréalais de 37 ans.

Aussi fort en rythmique qu’en solo, Officer joue beaucoup avec les variations d’intensité, de volume, effleurant ses 6-cordes parfois, puis jouant si vite que sa main devient floue. En 90 petites minutes au Savoy du Metropolis samedi soir, Jordan Officer nous a fait goûter à tout ce que ses magnifiques guitares des années 1950 pouvaient lui donner. Jamais avec prétention, qu’avec le bonheur d’être à la hauteur de ce que les morceaux commandent. L’homme aime la musique, la respecte et la rend comme elle doit être rendue. La marque d’un Musicien avec un grand M*.

*tellement musicien qu’il accorde sa guitare à l’oreille entre les morceaux… 😉

JORDAN OFFICER jouait au Savoy du Métropolis
les 27, 28 et 29 juin 2014
dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.