Si on peut ne pas aimer la musique un peu jazz classique (Over the Rainbow — une compo originale, pas la reprise) du nouvel album de Julie Crochetière, très peu originale, il est impossible de ne pas apprécier la magnifique voix de cette chanteuse de 33 ans.

Pleine, souple, avec du caractère, la voix de Julie Crochetière est spectaculairement soul (Straight Line) servant autant aux pièces (un peu) rythmées, qu’aux grandes ballades (You Need More Than Love).

Malheureusement, plusieurs morceaux sont d’un genre un peu mielleux, qui aurait probablement davantage plu dans les années 70 (la pièce titre, Counting Dreams).

Dès ses 17 ans, Julie chante dans un orchestre corporatif : elle apprend plus de 200 chansons et chante cinq heures d’affilée une centaine de concerts. L’année suivante, elle passe à la téléréalité canadienne « Popstar » avec le groupe Sugar Jones, signé par la suite chez Universal. Un disque platine récompense les ventes importantes. S’en suivra trois albums solo, de type soul-jazz.

Mais comme cette voix est impressionnante, il est quasi garanti que l’on entendra parler de cette chanteuse qui en est déjà à son quatrième album.

Julie Crochetière

JULIE CROCHETIÈRE
Counting Dreams
(Vega Musique, 2014)

-Genre: soft pop jazzy
-Dans le même genre que Diana Krall, Coral Egan

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

 

JULIE CROCHETIÈRE : une voix impressionnante
Originalité30%
Authenticité70%
Accessibilité75%
Direction artistique35%
Qualité musicale50%
Textes60%
53%Overall Score
Reader Rating: (1 Vote)
76%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.