Ces 5 titres de la formation Kingsley Flood dont les membres viennent de Boston et de Washington DC, sont assez entraînants (Set Me Off) et bien écrits, quoiqu’un peu trop prévisibles, musicalement. Rien de bien original durant ces 19 minutes, mais il reste qu’il s’agit de rock moderne de qualité, livré de façon authentique et passionnée. Leur EP est lancé aujourd’hui.

Sur All In All, on nous rappelle The Wallflowers (le groupe de Jakob Dylan, fils de Bob) avec des guitares un peu plus mordantes, alors que Thick Of It est plus dans la gamme des Travis, Supergrass et autres groupes brit-pop pas trop commerciaux, mais très mélodiques. Le principal auteur et compositeur (et chanteur) Naseem Khuri s’affirme sans complexes à l’avant-plan, avec un solide chant et des compositions inspirées. Sur Anything Could Happen, il montre un côté plus folk, avec sa voix à la Bob Geldof, ici jumelée à une voix féminine, ajoutant un peu de douceur au rock de Kingsley Flood. Les claviers adoucissent les guitares tonitruantes qui s’emportent un peu, lors d’un climax prévisible, certes, mais bien monté.

Voici une chanson datant de 2013 (celles du EP ne sont pas encore disponibles sur YouTube).

Cinq pièces solides qui font une excellente présentation de cette formation émergente, menée par un excellent songwriter et chanteur, un peu à l’ancienne. Ses références sont davantage tirées des années 70 et 80, à l’époque où les auteurs-compositeurs-interprètes devaient s’imposer dans les pianos-bars pour se faire remarquer.

Outre Khuri, Kingsley Flood est composé de Jenée Morgan Force (violon, saxophone, choeurs), Chris Barrett (trompette, claviers, percussions, chœurs), George Hall (guitare lead, chœurs), Nick Balkin (basse, chœurs) et Travis Richter (batterie). Ils ont lanc un premier album en 2010, « Dust Windows », puis quelques EPs qui se sont fait remarqués en jouant en première partie d’Angus and Julia Stone, puis Langhorne Slim, et en remportant des prix au Boston Music Awards et au sondage du Boston Phoenix. « Battles » parait en 2013.

kingsley-flood-to-the-fire

KINGSLEY FLOOD
To The Fire EP
(indépendant, 2015)

-Genre: rock pop moderne
-Dans le même genre que Close Talker, Supergrass, Shakey Graves

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers le channel YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.