Le folk de Lauren Mann (aucun lien de parenté avec Aimee) n’est pas si bizarre que le nom de son groupe l’indique. Il est même assez standard. Ceci dit, Lauren Mann mérite amplement ses récentes lettres de noblesse : ses chansons sont solides, bien senties et intelligentes.

L’auteure-compositrice-interprète, originaire de Brooks en Alberta, a récemment remporté le concours « Searchlight 2014 », organisé par la CBC, devançant plus de 4 000 formations canadiennes! C’est avec sa chanson I Lost Myself qu’elle s’est illustrée. Mann y raconte ce qu’elle a perdu lors d’une période où elle avait cessé de composer de la musique.

Si sa musique n’est pas originale pour deux sous, elle a le mérite d’être très bien faite : dès les premiers sifflements de I Lost Myself, on sent qu’on a affaire à une mélodiste intéressante. Plus loin, sur Dance With Me, elle est vite intime, partageant sa vulnérabilité avant de (malheureusement) retomber dans un folk pop prévisible. Certains morceaux sont ordinaires (Let’s Make Our Escape) alors que d’autres se distinguent autant par des arrangements plus allumés (l’orgue grinçant en arrière-plan sur Weight of the World, probablement la meilleure du lot). On pense à Angela Desveaux ou Sarah Slean mais n’allez pas penser qu’on s’approche d’une Feist ou d’une Fiona Apple ici. Il y a encore une grosse marche à gravir pour Lauren Mann. Et elle a probablement le talent pour y arriver.

Lauren Mann, qui joue du piano et du ukulele, est entourée de Jay Christman (batterie), Jessica Christman (basse, BGV’s), Josh Akin (guitare) et Zoltan Szoges (claviers, percussions).

lauren-mann-cd
LAUREN MANN AND THE FAIRLY ODD FOLK
Over Land and Sea
(Wanderer, 2014)

-Genre: folk pop
-Dans la même veine qu’Aimee Mann, Angela Desveaux, Sarah Slean

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

 

LAUREN MANN l’emporte devant 4 000 groupes
Originalité65%
Authenticité75%
Accessibilité85%
Direction artistique70%
Qualité musicale75%
Textes75%
74%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.