Après trois tomes de sa série « Légendes d’un peuple », Alexandre Belliard se lance maintenant dans une aventure de grande envergure. Avec 14 autres artistes, il a participé à l’album  « Légendes d’un peuple : le collectif », sorti la semaine dernière. Le concept est simple : les chanteurs sélectionnaient une chanson parmi les trois premiers tomes et la réinterprétaient à leur façon. Le résultat est musicalement diversifié et brosse un fantastique tableau de l’histoire des francophones en Amérique, de la Nouvelle-France à Yvon Deschamps.

Semblable au projet des « 12 hommes rapaillés » (les deux projets sont d’ailleurs parus sur étiquette Spectra Musique), le collectif est composé d’une belle brochette d’artistes de tous horizons et de tous âges. Chaque interprète s’approprie la chanson qu’il joue en y mettant ses propres couleurs, sans toutefois dénaturer les versions originales (qui peuvent être écoutées ici). Le disque a donc une belle homogénéité de ton et de propos, reposant évidemment sur le fil conducteur qui lie les textes. Le travail d’auteur-compositeur d’Alexandre Belliard est remarquable : ses chansons sont instructives, sans être lourdes ou didactiques.

Chloé Sainte-Marie et la poétesse innue Joséphine Bacon ouvrent le disque avec Je sais que tu sais, une superbe chanson qui parle de l’assimilation des communautés autochtones par les colonisateurs. Patrice Michaud injecte sa forte personnalité artistique dans l’excellente Paul Chomedey de Maisonneuve – Montréal 1642. Mara Tremblay fait sien l’hommage à Marie Rollet, pionnière de la Nouvelle-France au 17e siècle. Alexandre Désilets interprète pour sa part Marie-Anne Gaboury – Où tu vas j’irai, aux teintes électro-rock. Cette pièce parle de cette aventurière, première femme de descendance européenne à avoir exploré l’ouest canadien, au début du 19e siècle. Gaboury est par ailleurs la grand-mère de Louis Riel, qui fait également l’objet d’une chanson sur ce disque, brillamment revisitée par Yann Perreau. Un autre héros de la lutte contre l’envahisseur a droit à son heure de gloire, avec la pièce intitulée Papineau, chantée par Paul Piché. De son côté, Salomé Leclerc aborde la ruée vers l’or de la fin du 19e siècle par le biais de la très bonne Émilie et Nolasque – Pionniers au Klondike.

Voici un court teaser. L’album peut être écouté en entier en suivant ce lien.

Trois chansons parlent de poètes québécois. Jorane interprète de manière émouvante La tombe ignorée, à propos d’Eudore Évanturel, « poète maudit » né en 1852. Vincent Vallières raconte l’histoire de Denis Vanier dans La star du rodéo (du nom d’un de ses recueils de poésie paru en 1990). Stéphane Archambault et Marie-Hélène Fortin, du groupe Mes Aïeux, interprètent la magnifique En un seul peuple rapaillé, ode à Gaston Miron (participant, comme Vanier, à la célèbre Nuit de la poésie du 27 mars 1970). Éric Goulet livre une version légèrement country et menée par les cuivres de Liberté surveillée, portant sur la Crise d’Octobre. Richard Séguin chante la superbe Félix – Pieds nus dans l’aube, écrite récemment pour le centième anniversaire de naissance de Félix Leclerc. Alexandre Belliard rend finalement hommage à un grand personnage du Québec moderne avec Yvon Deschamps – La vie c’est ça, composée spécialement pour cet album.

Avec Guido del Fabro et Hugo Perreault à la réalisation et aux arrangements, c’est un très bel album que nous livre le collectif. Les arrangements de cordes, de cuivres et de vents sont magnifiques et créent des ambiances chaleureuses. Belliard entend monter un spectacle avec le collectif, et plusieurs dates sont déjà annoncées pour 2015. Il sera intéressant de voir tous ces artistes sur scène, unis autour d’un projet de la sorte. Notons finalement qu’une bande dessinée a également été conçue en s’inspirant des chansons.

5-Collectif-Album
ARTISTES DIVERS
Légendes d’un peuple : le collectif
(Spectra Musique, 2014)

-Genre : folk-rock engagé

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du projet

LÉGENDES D'UN PEUPLE : Éduquer par la musique
ORIGINALITÉ 85%
AUTHENTICITÉ 80%
ACCESSIBILITÉ 80%
DIRECTION ARTISTIQUE90%
QUALITÉ MUSICALE85%
textes85%
84%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Benoit Bergeron
Blogueur - RREVERB
Google+

Curieux de nature, Benoit est un boulimique musical qui consomme de presque tous les genres. Du punk au classique, en passant par le folk, le psychédélique et le rockabilly, il sait apprécier les subtilités propres à chacun de ces courants musicaux. À travers des centaines d’heures d’écoute et de lecture de biographies, il tente de découvrir les motivations et les secrets derrière les plus grands albums et les œuvres grandioses des derniers siècles. Il parcourt aussi les salles de spectacle de Montréal, à la recherche de vibrations directes.