Les guitares punchées et la voix nasillarde de leur chanteur Andy Hull sont les marques de commerce de Manchester Orchestra, dont on pourrait dire qu’ils sont les fils spirituels des Stone Temple Pilots (Choose You) et d’Alice in Chains (Top Notch) avec une touche plus commerciale. Le rock alternatif de Manchester Orchestra est plus mélodique que celui qui sévissait lors des belles années du grunge (Girl Harbor).

Il reste que les guitares rentrent bien tout au long de ce nouveau microsillon, leur 4e en carrière, intitulé « Cope ». L’album s’est classé au 4e rang des palmarès américains, à sa sortie en avril 2014. Dommage qu’ils aient choisi un titre aussi banal. Leurs premiers albums étaient auréolés de perles comme « I’m Like a Virgin Losing a Child », « Nobody Sings Anymore » ou « You Brainstorm, I Brainstorm, but Brilliance Needs a Good Editor EP ».

Ce n’est pas le rock le plus original qu’il m’ait été donné d’entendre, loin de là, mais c’est quand même agréable de sentir des « power chords » être propulsés par de gros Marshall de temps en temps. Lorsque les cinq gars d’Atlanta contiennent bien leur énergie, ça donne des morceaux efficaces comme The Mansion ou The Ocean. Et lorsque le rythme est rapide, mais saccadé, comme sur Every Stone (le premier single), on a un rock punché et moins convenu qu’ailleurs.

Manchester Orchestra a été formé à Atlanta, en Georgie en 2004. Le groupe est composé autour du guitariste rythmique, chanteur et compositeur Andy Hull. Le guitariste lead Robert McDowell, le claviériste et percussionniste Chris Freeman, le bassiste Andy Prince ainsi que le batteur Tim Very (qui a succédé au batteur original Jeremiah Edmond, maintenant responsable du label du groupe, Favorite Gentlemen (distribué par Sony) entourent Hull.

Manchester Orchestra

MANCHESTER ORCHERSTRA
Cope
(Favorite Gentlemen/Sony, 2014)

-Genre: rock alternatif
-Dans le même genre qu’Alice in Chains, Stone Temple Pilots, Brand New

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.