Joignez la verve et le ton baveux des Beastie Boys lorsque pas de bonne humeur avec un beat agressif à la Fugazi (“No new wave no fun”) et vous aurez une bonne idée du son du trio McLusky : du hardcore qui ne laisse pas sa place !

Ce qui est particulièrement intéressant chez McLusky est le jeu des guitares électriques de Mr Falkous : sales, fuzzées, distorsionnées, énergiques, originales, elles sont souvent l’élément sonore le plus fascinant de chacune des pièces. McLusky, comme Fugazi, emploie 2 chanteurs et l’un des deux a vraiment un ton de voix qui rappelle John Lydon, Didier Wampas ou Jello Biafra : un ton qui frise la folie (“To Hell with good intentions”), qui frise le hurlement débile, bref, il ne manque pas d’expression ce gars !

Écoutez tout l’album sur cette playlist:

Sur la plus douce pièce, “Fuck this band”, McLusky atteint un équilibre entre le style Fugazi et le type de pop à la Dave Matthews Band… et dans leurs moments les plus débiles, ils rejoignent le trip Presidents of USA à saveur Dead K (“The world loves us and is our bitch”). Les gars se sont quand même payé le matriçage (mastering) de leur album au célèbre studio Abbey Road !

Bien que le style hardcore ne plaise pas à tout le monde, ceux qui aiment se faire défriser les neurones seront agréablement servis avec McLusky et leur hardcore de qualité.

Mclusky

MCLUSKY
McLusky Do Dallas
(Too Pure, 2002)

– Genre: punk hardcore original et torturé
– Dans la même veine que Fugazi, Jon Spencer Blues Explosion, Presidents of the US of A

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.