Eh oui on y est! Vous les avez vus, vous allez les voir, vous allez être en accord ou vous allez fustiger! Les palmarès sont arrivés et je n’y échappe pas! Voici mon top 10 perso des meilleurs albums de 2014 dans le pas d’ordre…

RUN THE JEWELS – RUN THE JEWELS 2

El-P et Killer Mike reviennent avec du rap puissant, lourd, des «Lyrics» fous (folles?) et des rythmes hip-hop électro enflammés. On ne s’attendait pas à moins avec ce deuxième opus du même nom!

 

MT ROYAL – MT ROYAL

Je les ai encensés (ici) et je le fais encore. C’est sorti au tout début de 2014, peu de gens les connaissent, mais ce groupe de Baltimore m’étonne. Basses délicieuses et arrangements phénoménaux sont aux rendez-vous!

 

TIMBER TIMBRE – HOT DREAMS

Que dire… Ils sont conséquents, leurs albums sont toujours bons et ce dernier ne fait pas exception. Marécageux et envoûtant, voilà deux mots qui le représentent et me plaisent. En plus c’est un band canadien!

 

SWANS – TO BE KIND

J’ai dit «dans le pas d’ordre», mais au risque de me faire rabrouer, j’irais avec le numéro 1 pour cet œuvre de Swans. Tordu, mystérieux et ô combien original cet album me donne clairement le goût d’aller faire des mauvais coups!

 

SUN KIL MOON – BENJI

Les textes, les textes et encore les textes — «Mais la guitare acoustique?» — Ok, mais les textes! Album carrément touchant, simple, mais efficace je ne peux passer à côté pour cette liste de 2014.

 

ROYAL BLOOD – ROYAL BLOOD

«Rock-on» dans le garage! Un petit bijou des UK que j’attendais depuis quelques mois, l’opus a démontré encore une fois le savoir-faire des Anglais! Pour plus de détails lire la critique de leur premier EP ici.

 

CARIBOU – OUR LOVE

Pour l’album original et pour l’artiste en constante évolution! Depuis le début, Caribou ne cesse de m’impressionner. À chaque œuvre qu’il produit, je ne finis plus d’être surpris et ravi. C’est de nouveau le cas!

 

BECK – MORNING PHASE

D’une douceur enivrante et d’une complexité à laquelle il ne nous avait pas habitué, le dernier Beck relève le niveau d’un cran. Les mélodies s’incrustent parfaitement les unes aux autres. J’aurais eu le goût que l’album bouge un peu plus, mais le tout reste sans faille ou presque et j’y reconnais vraiment le grand talent de compositeur de l’artiste.

 

ST-PAUL & THE BROKEN BONES – HALF THE CITY

La voix, La voix… Pas l’émission, celle du chanteur. Oui oui, un petit gros, blanc, qui chante le gospel avec cœur et conviction comme un pasteur noir à l’église le dimanche, moi ça m’impressionne! Je n’oublie pas non plus l’orchestre qui l’accompagne, donnant tout son sens au mot «SOUL».

 

ST-VINCENT – ST-VINCENT

C’est ce que j’attendais du groupe et de la chanteuse : du raffinement, de la maturité, du «Swag». Voilà, leur funk électrique/électronique est à point. L’opus ne tombe jamais dans le confort, il nous surprend à chaque pièce. Totalement original et intelligent!

 

Finalement, une mention spéciale (ça en prenait une) :
DAMON ALBARN – Everyday Robots

Pour son brillo et son audace!

 

C’est le temps de me «blaster»! Vous en pensez quoi, vous?

 

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

J-F Richard
Blogueur - RREVERB
Google+

Toujours à la recherche de nouveautés musicales et d’émotions fortes, c’est à travers ses textes que J-F invite les gens dans son univers éclectique. Adepte du rock, en passant par le blues, jusqu’au classique, ce musicien en herbe arbore un penchant pour la musique électronique puisqu’elle en permet l’amalgame. Son but chez RREEVERB est de faire ressortir l’atmosphère vécue lors de ses diverses écoutes et présences en salles.