Osheaga 2016 regorge de têtes d’affiches incontournables, notamment Radiohead (on y reviendra dans une autre chronique). Mais pour ceux qui arrivent plus tôt sur le site du festival avant de bien rentabiliser la journée, qu’est-ce qu’il faut s’assurer d’attraper?

Vendredi

16h55 : Wolf Parade

Bon, techniquement, ce n’est presque plus l’après-midi, mais soyons réalistes, plusieurs ne parviendront pas à se libérer bien plus tôt et n’attraperons rien avant cette heure fatidique. Mais quel accueil cependant! Les pionniers de l’indie montréalais fraichement réunis seront sur la scène à une heure anormalement tôt pour leur calibre, mais probablement pour être encore mieux prêts pour leur « after Osheaga » à guichet fermé qui aura lieu dans la nuit au Théâtre Corona. Le groupe est en pleine forme, et a définitivement retrouvé le bonheur de jouer ensemble. De quoi espérer encore davantage de cette première reconnexion avec leur ville d’adoption.

 

17h30 : Beirut

Le groupe de Zach Condon s’était fait remarqué à son arrivée il y a plus d’une décennie et trace son chemin sans trop s’éloigner de sa formule depuis. Une parfaite pause de rock pour se laisser bercer par son unique fusion des sons sous un soleil de plomb.

 

Samedi 30 juillet 16

14h30 : July Talk

Prenez le temps de dormir le matin pour bien démarrer la fin de semaine, et arrivez bien hydraté pour July Talk. À tout de moins, c’est ce que mes meilleure sources me suggère… Alors je vous passe le tuyau et vous y retrouve (oui, celui là est un bonus à l’aveuglette. Je prendrai le blâme en cas d’échec).

 

16h45 : Kurt Vile & The Violators

A-t-il encore besoin de présentation? Celui qui a présenté ses deux derniers concerts à Montréal à guichet fermé revient encore une fois en mode festival, dans un contexte qui devrait permettre à tous de l’apprécier. Car si la température collabore, peu d’artistes font une musique aussi appropriée pour une fin d’après-midi au soleil. Bonus : vous pouvez gagner deux points si vous parvenez à trouver son incomparable frère Paul Vile, alias Jellomanphilly, trainer quelque part sur le site!

 

Dimanche 31 août

14h15 : Synapson

Le groupe français pond la musique « house » la plus sympathique et la plus efficace depuis longtemps, avec pour preuve une moyenne impressionnante de critiques positives. Bref, difficile de faire mieux pour débuter une journée ensoleillée en planant un peu. Le vidéo ne peut que vous mettre dans la parfaite ambiance d’été…

 

15h55 : Foals

Après une performance fort inspirée sous une tente à WayHome la semaine dernière, ce sera l’occasion d’attraper un « set » complet du groupe qui produit avec régularité un rock aussi accessible qu’inspirée. Rendez-vous en fin pm pour (re)découvrir ceux qui furent jadis les poulains de Sub Pop.

 

Ne reste plus qu’à faire une longue sieste et se retrouver sur le site. Bon festival!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Karl-Philip Marchand Giguère

Obsessif compulsif qui classe ses albums d’abord en ordre alphabétique d’artistes, puis de parutions (avec les simples sous les albums, question de confondre encore davantage les gens qui le visitent), Karl-Philip oeuvre dans l’industrie depuis plus d’une décennie. Il a touché à tout: maisons de disques, gestion de salles de spectacle et rédaction professionnelle pour de nombreux artistes. Il assiste à de nombreux shows lorsqu'il n'est pas désespérément en train d'essayer de faire de la place dans sa bibliothèque musicale.