Dès qu’on entend les premiers sons du premier album de cette charmante brunette de Québec, on ne peut éviter de penser à Ani DiFranco (particulièrement sur Thinkin’ of it). Pascale Picard a la même hargne, le même mordant, autant dans sa façon de chanter que de brasser sa guitare. La demoiselle a du caractère, du chien ! Et on aime ça !

Visiblement beaucoup plus influencée par les Grrrls que par qui que ce soit au Québec, Pascale Picard démontre tout au long de son premier album un talent mélodique certain et une variété appréciable dans la livraison de ses compositions. En collaboration avec les trois gars de son groupe, elle pond de joyeux airs (le single Gate 22) qui peuvent aussi rappeler Frente !, Edie Brickell ou Alanis Morissette (When at the end of the world). Elle s’élance aussi dans un aspect plus folk, avec autant de succès et d’authenticité.

 

Ses textes sont personnels, relatant une vie amoureuse passionnée, parfois parsemée de frustrations (Unconscious liars, Annoying, Useless…), toujours en mordant dans les mots, comme elle doit mordre dans la vie. La demoiselle pour se présenter avec son band, et non en tant qu’artiste solo: Mathieu Cantin à la guitare, Philippe Morissette à la guitare basse et Stéphane Rancourt aux percussions entourent la talentueuse auteure-compositrice-interprète née à Cap-Rouge et ayant grandi au Lac-Beauport. 100 000 copies de cet album trouveront preneur, la première année de sa sortie.

Une belle rencontre.

PASCALE PICARD
Me, Myself & Us
(Zone3, 2007)

-Genre: Indie folk pop mordant
-Dans la même veine qu’Ani DiFranco, Frente !, Fiona Apple

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.