On l’a attendu impatiemment, le retour de Philippe B! Le brillant auteur-compositeur-interprète québécois avait charmé en 2011 avec son troisième opus solo « Variations fantômes » qui démontrait une belle sensibilité, et surtout une très habile plume.

Dans ses chansons telles Nocturnes #632 ou Archipels,  on vivait le spleen amoureux d’un gars dans la trentaine à Montréal. Un portrait précis, touchant, intime, mais pourtant universel d’une personne qui est exposée aux défis de la vie. Un peu comme l’auteur Stéphane Dompierre (Un petit pas pour l’homme), il dépeint un personnage de son temps avec justesse et talent. Sans flafla, sans maquillage. Tel quel.

Le nouvel album de Philippe B regroupe les réflexions d’un insomniaque qui s’exprime sur la vie, l’amour, le quotidien. On y sent presque le moment de composition, qui a dû être fait délicatement, sans réveiller les voisins ni les enfants (Une nuit de la St-Jean au Mont Chauve).

Les arrangements sont gracieux, basés sur la guitare sèche, mais joliment agrémentés par les voix de Audrey-Michèle Simard et Amélie Mandeville (qu’on a entendue à la basse chez Forêt), les clarinettes de Philippe Lauzier et Guillaume Bourque, le trombone de Renaud Gratton, la trompette d’Andy King et le hautbois de Florence Blain. Liu-Kong Ha (de Random Recipe et collaborateur de Salomé Leclerc) est aux percussions.

Voici l’album dans son intégralité.

Il me semble encore plus personnel et plus poétique que le précédent, comme si davantage influencé par (son ami) Pierre Lapointe (comme sur Alice) et Vincent Vallières (la jolie Cheveux courts, cheveux longs) que par Bon Iver. Il demeure que « Ornithologie, la nuit » est un excellent album, simple dans ses arrangements et sa façon de chanter (qui rappelle un peu Gilles Valiquette par moments), bien meilleur que la plupart des disques commerciaux aux émotions barbouillées de surligneur.

Philippe B a lancé son quatrième album ce soir, 22 avril 2014, au Lion d’Or.

Philippe B

PHILIPPE B
Ornithologie, la nuit
(Bonsound, 2014)

-Genre : folk intime
-Dans la même cour que: Viviane Audet, Salomé Leclerc, Bori
Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.