Cet excellent musicien livre ici un merveilleux album tout en délicatesse, en richesse et en intimité contenue. Piers Faccini laisse sa magnifique voix nous bercer tout doucement sur une musique recherchée et variée.

À la jonction de ce que font Jack Johnson, Ben Harper, Fink et Thomas Hellman, ce Faccini a l’habileté rare d’écrire des chansons très fortes et mélodieuses (The Beggars and the Thief ou la très belle No Reply) tout en présentant différentes tonalités, différentes facettes de sa personnalité. Sur A New Morning, on sent l’influence d’une Feist, en version masculine: la voix est très soul, avec des accents arabisants par endroits, alors que la musique est inspirée de celle de Tom Waits.

Les arrangements révèlent un goût très poussé pour les belles harmonies vocales, qu’il fait lui-même en plusieurs pistes superposées, ainsi qu’une propension à intégrer des influences musicales de partout sur Terre sans jamais avoir l’air d’un touriste qui utilise les clichés culturels d’ailleurs. On y entend des guitares utilisées dans l’ouest de l’Afrique, mais également des accents klezmer et des envolées de cordes, le tout dans la même chanson soul (Tribe) sans qu’elle n’ait l’air d’un patchwork ni d’un pastiche. Piers Faccini ne répètera pas la même recette d’un morceau à l’autre, variant les ambiances en restant cool. Vraiment, bravo!

Faccini est né à Londres en 1970 d’un père italien et d’une mère italienne. En 1975, la famille s’installe en France. On le voit apparaître aux côtés de poètes et de groupes à Londres entre 1997 et 2001, avant qu’il publie quelques albums solos, dont Tearing Sky, produit par JP Plunier, le réalisateur et gérant de Ben Harper. Faccini tournera avec Harper durant les années 2006 à 2008. On sent son influence durant les moments doux comme sur My Wilderness. Au fil des ans, il a travaillé avec d’excellents musiciens comme Rokia Traore, Bhusi Mhlongo, Ben Harper, Ballake Sissoko, Vincent Segal, Camille, Francesca Beard, Seb Martel, Patrick Watson et Ibrahim Maalou.

piers-faccini-my-wilderness

PIERS FACCINI
My Wilderness
(Tot ou tard / Six Degrees, 2011)

-Genre: folk inspiré
-Dans le même trip que Feist, Ben Harper (doux), Jack Johnson, Fink

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.