Chet Faker – Built on Glass
Le dernier de Chet Faker vaut vraiment l’écoute. Le prolifique artiste originaire de Melbourne est arrivé comme une tonne de briques en 2014 avec cet album qui enchaîne les succès. De la musique comme il s’en fait peu et une voix unique qu’il faut avoir à l’œil et à l’oreille pour la suite ! Regardez ses 2 magnifiques clips ci-dessous.

The Growlers – Chinese Fountain
Je me fais vraiment plaisir avec ce choix dans mon top 10. Étant un gros fan du groupe depuis quelques années, j’étais très heureux de voir qu’un nouvel album était dans les plans pour 2014. Donnant suite à l’excellent « Gilded Pleasures », «Chinese Fountain » est un bon vent de fraîcheur pour les jeunes californiens qui font de la musique qui s’écoute les fenêtres baissées en longeant une plage interminable. Si ce n’était que de moi, je vous dirais d’aller écouter l’ensemble de leur discographie !

Future Islands – Singles
Un groupe dont je ne connaissais que le nom il y a quelques mois. J’ai été agréablement surpris par l’album du trio qui semble avoir trouvé leur créneau dans ce monde musical surchargé. De la bonne synth-pop comme elle devrait être faite accompagnée d’une voix caractéristique qui suscite la fascination.

Lana Del Rey – Ultraviolence
Je vois déjà beaucoup de sourcils plissés à la vue du nom Lana Del Rey dans mon top 10. Je vous rassure, vous voyez très bien. Même si je suis un peu réticent à l’admettre, je suis sous le charme depuis son premier album. Et celui-ci est tout simplement excellent. Des arrangements musicaux exceptionnels avec cette voix angélique qu’on sent encore plus contrôlée et à l’aise. Si vous avez besoin d’autres arguments pour écouter son album complet : il ne se fait rien de similaire à notre époque.

The Barr Brothers – Sleeping Operator
J’ai été complètement envouté par le dernier des Barr Brothers, qui ont pris tout le monde par surprise avec « Sleeping Operator ». Un petit bijou selon moi qui nous est arrivé tard dans l’année, mais qu’il ne faut pas exclure de la liste pour autant ! J’aurais beaucoup de choses à dire sur ce groupe et sur leur processus créatif (l’intégration de la harpe à leur style rock, les influences africaines de leurs percussions, etc.), mais je crois que c’est toujours mieux de laisser la musique parler d’elle-même.

Jack White – Lazaretto
J’adore tout ce que Jack White fait et chacun de ses projets semble meilleur que le précédent. « Lazaretto » ne fait pas exception à la règle. Il n’a pas peur d’y expérimenter et se contrefout de choquer avec des sons produits par une guitare faite à la main avec une bouteille de bière (allez voir l’excellent film « It Might Get Loud » si vous êtes curieux !) Un artiste inventif qui repousse constamment les barrières musicales… Bien hâte de voir ce qu’il nous réserve en 2015.

Bombay Bicycle Club – So Long, See You Tomorrow
Le groupe londonien récidive avec un 4e album qui est bien différent de leurs efforts précédents. Non seulement ont-ils délaissé le banjo et le semi-folk country (ça stagnait royalement selon moi..), mais ils ont amené un côté complètement nouveau à leur musique avec des percussions éclectiques et une bonne dose de claviers électroniques. Bien qu’il soit paru en début d’année et qu’il soit passé un peu sous le radar, cet album est définitivement un incontournable pour moi, et de loin leur meilleure réussite !

Interpol – El Pintor
Ce groupe ne va décidément pas arrêter de me surprendre. Les ayant découvert un peu sur le tard, j’ai été un junkie de leurs albums précédents que j’écoutais le volume au maximum tout au long de mon université. C’est un peu le même effet que me fait le nouvel album. Les guitares semblent percer les murs et déchirer l’espace-temps alors que les batteries vous rentrent tout simplement dedans. « El Pintor » s’écoute aussi sans contredit avec le volume dans le tapis.

Mac de Marco – Salad Days
Je n’ai pas beaucoup à dire sur « Salad Days » : Il est dans la continuité d’excellence des autres œuvres de Mac. Simple, drôle, attachant… voici quelques mots pour essayer de décrire cet album que j’ai l’impression d’avoir écouté en boucle depuis quelques années. Allez lire ma critique de son show au passage si vous voulez réellement comprendre l’univers de cet artiste !

Black Keys – Turn Blue
Bien qu’il ne semble pas avoir fait l’unanimité, le dernier effort des Black Keys est un must dans ma liste ! On est loin du buzz qu’avait eu « Brother » dans le temps, mais on est vraiment proche de la qualité musicale que nous offre le groupe. Un album excellent de A à Z où on a laissé une grande place aux musiciens, qui en profitent pour pousser le côté instrumental et psychédélique. Un gros 10/10.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nebojsa Adzic
Blogueur - RREVERB

Avide de nouvelles découvertes musicales, « Neb » est toujours à la recherche du petit groupe dont peu de gens connaissent l’existence. Il vibre au son de plusieurs mélodies au cours de sa journée de sorte qu’il a un besoin constant de partager ses meilleures trouvailles du moment. Bachelier en Communication, rédaction et multimédia, il est un hybride qui s’intéresse au milieu musical sous toutes ses coutures et particulièrement aux liens entre les visuels et la musique. Attendez-vous donc aussi à une dose éclectique de vidéo-clips hors des sentiers battus !